100.000 logements autoconsommateurs d'électricité en France

100.000 logements autoconsommateurs d'électricité en France©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le lundi 24 mai 2021 à 10h33

Un bon début, même si la France reste loin de l'Allemagne et ses 1,2 million d'installations individuelles (cap passé dès 2019).

Un bon début, même si la France reste loin de l'Allemagne et ses 1,2 million d'installations individuelles (cap passé dès 2019).

Les Français se convertissent à l'autonomie électrique... La barre symbolique des 100.000 propriétaires autoconsommateurs d'électricité a été franchie, selon les derniers comptages d'Enedis, cités lundi par le journal 'Le Parisien'. Le distributeur d'électricité et filiale à 100% d'EDF indique qu'ils étaient moins de 3.000 en 2015.

Ces 100.000 logements, qui produisent une partie de l'électricité qu'ils consomment, représentent 380 mégawatts (MW) de puissance installée, soit le tiers d'un réacteur nucléaire. Un bon début, même si la France reste loin de l'Allemagne et ses 1,2 million d'installations individuelles (cap passé dès 2019), soit 7,4 gigawatts (GW), l'équivalent de sept réacteurs nucléaires. Nos voisins se sont lancés bien plus vite, face à un prix de l'électricité en moyenne 20% plus élevé. Par ailleurs, les "offres de stockage en batterie rendent l'autoconsommation encore plus attractive", explique 'Le Parisien'.

30.000 raccordements par an

Selon Enedis, 30.000 installations sont raccordées par an chez des particuliers et des professionnels. Le déploiement du compteur Linky, qui équipe désormais 32 millions de foyers, a permis de raccourcir les délais de mise en service, qui sont passés d'une semaine à moins de 24 heures.

Le journal cite l'exemple d'un retraité qui a choisi d'installer 20 panneaux solaires sur le toit de sa maison, à Ambronay (Ain). Coût de l'opération : 12.000 euros, avant de réduire sa facture de moitié, puisqu'elle est passée de 2.200 euros à un peu plus de 1.100 euros.

Solutions de financement

Dans 80% des cas, les autoconsommateurs ont bénéficié de solutions de financement. "Une aide à l'investissement, sur environ 10% des dépenses, est notamment accessible. Une TVA réduite à 10 % est également appliquée pour les installations individuelles (d'une puissance inférieure à 3 kilowatts-crête, ou kWc). Ainsi qu'un tarif de rachat par EDF de 0,10 euro par kilowattheure (ou kWh, l'unité permettant de mesurer le volume d'électricité) réinjecté sur le réseau", rappelle 'Le Parisien'.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.