110 km/h sur autoroute : 74% des Français y sont opposés

110 km/h sur autoroute : 74% des Français y sont opposés©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 26 juin 2020 à 16h41

Selon un sondage Odoxa, 55% des Français pensent qu'abaisser la vitesse de 20 km/h sur les autoroutes ne permettra pas de faire baisser la pollution émise par les voitures...

C'est un rejet massif !... Le week-end dernier, la Convention Citoyenne pour le climat a retenu la proposition choc visant à réduire la limitation de vitesse à 110 km/h sur les autoroutes. Selon un sondage Odoxa réalisé les 24 et 25 juin pour 'Le Figaro' et 'franceinfo' auprès d'un millier de personnes, 74% des Français y sont opposés.

"Nous retrouvons pour cette mesure le même rejet que celui que nous enregistrions il y a deux ans lors de l'annonce du passage à 80km/h sur les routes nationales, prélude au mouvement des 'Gilets jaunes'. Ce rejet est même très nettement amplifié sur certaines dimensions...", précise l'étude.

Pour 69% des Français, cette mesure allongera significativement leur trajet (58% des sondés disaient de même sur les 80 km/h, c'est donc 11 points de plus), et 66% estiment qu'il s'agit d'une mesure technocrate décidée par des gens qui ne comprennent pas le quotidien des Français

Les Français pas convaincus de l'efficacité de la mesure

Toujours selon l'enquête, 64% des personnes interrogées ne pensent pas que ce passage des autoroutes à 110 km/h permette de baisser significativement le nombre de morts sur les routes. Enfin, les sondés estiment que le but principal de cette proposition, qui est de faire baisser la pollution émise par les voitures, n'est pas crédible : 55% d'entre eux pensent qu'abaisser la vitesse de 20 km/h ne permettra pas de l'atteindre.

Pour rappel, cette idée avait dernièrement été défendue par plusieurs ministres, dont Elisabeth Borne, la ministre de la Transition écologique et solidaire. Sur 'BFMTV', elle affirmait y être favorable "à titre personnel". De son côté, la secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie Agnès Pannier-Runacher avait dit sur 'Europe 1' vouloir prendre en compte "ce qu'ont dit les Français sur les 80 km/h".

4 Français sur 10 n'ont pas entendu parler de la Convention

Par ailleurs, les Français ont également été interrogés sur le reste des propositions des 150 citoyens tirés au sort. Les sondés se veulent plus enthousiastes cette fois-ci : 81% d'entre eux souhaitent que les principales mesures proposées par la Convention soient soumises à référendum. La rénovation énergétique obligatoire des bâtiments, la révision de la Constitution pour y intégrer la préservation de l'environnement, ou encore la création d'un crime "d'écocide" remportent leur adhésion.

Reste que les personnes sondées sont sceptiques quant à l'avenir de ces propositions. En effet, 73% des Français estiment que seule une petite partie de ces propositions sera mise en place par l'exécutif. A noter également qu'environ 4 Français sur 10 n'ont pas entendu parler de la Convention, qui doit permettre de relever l'ambition climatique de la France...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.