2017, année record pour le tourisme français

2017, année record pour le tourisme français©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 04 avril 2018 à 11h11

C'est un record pour la France... La fréquentation des hébergements collectifs touristiques a progressé de 5,6% en 2017, soit 23 millions de nuitées supplémentaires, selon les données livrées par l'Insee. L'institut évoque 429 millions de nuitées l'an dernier, bien au-delà des fréquentations des années 2011 à 2016, comprises entre 400 et 412 millions de nuitées. "Ainsi, l'année 2017 fait beaucoup plus que compenser le moindre dynamisme observé en 2015 et 2016, consécutif notamment aux attentats de novembre 2015 et de juillet 2016", observe l'institut dans un communiqué.

Cette embellie ne touche d'ailleurs pas que l'Hexagone. Au sein de l'Union européenne, selon les résultats provisoires d'Eurostat, la croissance serait du même ordre de grandeur (+5,1%). L'Espagne affiche le nombre le plus important de nuitées (471 millions), devant la France métropolitaine (429 millions), l'Italie (427 millions) et l'Allemagne (400 millions).

Les hôtels vont mieux

L'Insee observe notamment une embellie pour les hôtels, qui avaient beaucoup souffert des débuts de concurrents comme Airbnb et les autres plateformes de location de logement entre particuliers. En 2017, la fréquentation hôtelière en nuitées a progressé de 4,9%, après avoir subi également la désaffection de la clientèle non résidente (-5,7% de nuitées), consécutive aux attentats. La concurrence d'Airbnb "existe toujours, mais n'empêche pas les hôtels métropolitains d'atteindre un nouveau record de fréquentation des non-résidents : en hausse de 8,8% sur un an, celle-ci atteint 76 millions de nuitées, soit un gain de 2 millions de nuitées par rapport au précédent point haut de 2015".

Les campings ont toujours la cote

La fréquentation a également progressé dans les campings (+5,5%), "favorisée par de très bonnes conditions météorologiques en début de saison estivale 2017. Puis elle a continué à augmenter en juillet, août et encore plus en septembre, malgré une météorologie capricieuse (sauf dans le Sud).

Au sein des AHCT (Autres hébergements collectifs de tourisme), les résidences de tourisme et hôtelières cumulent les trois quarts de la fréquentation. La vive progression du nombre de nuitées (+7,4%) y est surtout le fait de la clientèle résidente (+9,2%), la hausse des nuitées des non-résidents étant modérée (+1,4%). Dans les villages de vacances, maisons familiales et auberges de jeunesses, autre segment des AHCT, la croissance de la fréquentation est du même ordre, note l'Insee.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.