36 millions d'euros pour organiser le G7 à Biarritz

36 millions d'euros pour organiser le G7 à Biarritz
biarritz

Boursier.com, publié le mercredi 21 août 2019 à 15h44

Il s'agit d'un chiffre "largement inférieur" à ce qui a été dépensé pour les sommets précédents "que ce soit au Canada ou en Italie", indique le gouvernement.

L'organisation du sommet du G7 de ce week-end à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) coûtera comme prévu un peu plus de 36 millions d'euros. Le chiffre a été livré mercredi par la porte-parole du gouvernement, évoquant le souci de "préservation des deniers publics".

La France a veillé à organiser cette réunion des sept pays les plus industrialisés avec un coût "inférieur à ce que l'on rencontre actuellement dans les sommets internationaux", a dit Sibeth Ndiaye lors du compte-rendu du conseil des ministres. Elle a confirmé le montant de l'enveloppe de 36,4 millions d'euros pour l'organisation de ce sommet votée par le Parlement dans le cadre de la loi de Finances 2018. Il s'agit d'un chiffre "largement inférieur" selon elle à ce qui a été dépensé pour les sommets précédents "que ce soit au Canada ou en Italie."

Le retour de la Russie ?

Donald Trump a estimé mardi qu'il serait approprié de permettre à la Russie de rejoindre le G7, le groupe des puissances industrialisés qui se réunit en sommet ce week-end à Biarritz, en France.

La Russie a été exclue en 2014 de qui s'appelait alors le G8, à la suite de l'annexion de la Crimée - sous la présidence de Barack Obama, son prédécesseur à la Maison blanche, a insisté le président américain.

"Mais je pense qu'il est bien plus approprié d'intégrer la Russie. Cela devrait être le G8, parce qu'un grand nombre de choses dont nous discutons ont à voir avec la Russie", a-t-il expliqué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.