5G : 63% des Français souhaitent que les pouvoirs publics facilitent son déploiement

5G : 63% des Français souhaitent que les pouvoirs publics facilitent son déploiement©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 18 septembre 2020 à 06h18

Selon un sondage Ifop, les Français se montreraient plus méfiants pour leur vie privée et l'environnement que pour leur santé...

Alors que le débat fait rage autour de la 5G, Emmanuel Macron a récemment surpris en opposant l'utilisation de cette nouvelle technologie à un "modèle Amish" qui serait souhaité par certains. Pour rappel, près de 70 élus de gauche et écologistes ont demandé une suspension provisoire de son déploiement en France, alors que les enchères pour les fréquences 5G doivent débuter le 29 septembre prochain.

Interrogés sur la question, les Français seraient majoritairement favorables au déploiement de cette nouvelle technologie qui doit permettre un débit 100 fois plus rapide, comme le révèle une enquête Ifop pour le site Lemon.fr, dévoilée ce jeudi.

Ainsi, 63% des personnes interrogées "souhaitent que les pouvoirs publics facilitent le déploiement de la 5G en France, sachant que ce souhait est également partagé par une majorité de sympathisants EELV (57%) et d'habitants des métropoles administrées par des maires EELV (56%)", détaille le sondage réalisé auprès d'un double échantillon de 1.020 Français et 1.031 habitants de communes de 100.000 habitants.

"Il n'y a pas de risque sanitaire si on respecte les normes"

L'étude souligne toutefois que cette adhésion s'accompagne d'une certaine prudence. Si 66% des citadins habitant dans une agglomération de 100.000 habitants et plus estiment que la 5G "constitue un progrès pour la société", 51% pensent également qu'elle "a des effets négatifs avérés sur la santé humaine".

Mercredi, la ministre de l'Ecologie Barbara Pompili a d'ailleurs tenu à rassurer. "Il n'y a pas de risque sanitaire si on respecte les normes", a-t-elle affirmé sur 'Europe 1', s'appuyant notamment sur un rapport gouvernemental, selon lequel il n'y a pas "d'effets néfastes avérés à court terme en dessous" des valeurs limites recommandées concernant l'exposition aux ondes électromagnétiques.

Des craintes pour la vie privée et l'environnement

Par ailleurs, l'enquête fait remarquer que la prudence à l'égard de cette nouvelle technologie semble plus tenir de ses potentielles conséquences sur la vie privée ou sur l'environnement que sur la santé humaine.

En effet, 72% des Français interrogé pensent que la 5G "permettra une plus importante collecte de données personnelles par des organismes publics et privés" et 65% estiment qu'elle constitue "une menace pour les ressources naturelles et l'environnement".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.