A Marseille et Aix-en-Provence, les bars resteront finalement fermés

A Marseille et Aix-en-Provence, les bars resteront finalement fermés
bars, Marseille

Boursier.com, publié le mardi 06 octobre 2020 à 16h18

L'Umih des Bouches-du-Rhône a pourtant affirmé avoir obtenu du préfet une autorisation de réouverture, en suivant un protocole sanitaire similaire à celui qui est appliqué par les restaurants...

La confusion règne autour de la réouverture des bars marseillais et aixois... Alors que l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih) des Bouches-du-Rhône affirme avoir obtenu du préfet une autorisation de réouverture des bars en suivant un protocole sanitaire similaire à celui qui est appliqué par les restaurants, le gouvernement a décidé de maintenir la fermeture des établissements, comme à Paris, comme l'a appris ce mardi 'BFMTV'.

De son côté, le président de l'Umih des Bouches-du-Rhône Bernard Marty se veut catégorique. "Ils me l'ont dit hier soir, la police fait des contrôles mais pour vérifier que les gestes barrières soient respectés", a-t-il affirmé ce mardi à 'France 3 Régions'.

Selon lui, les bars peuvent rouvrir dès ce mardi sous conditions : "du respect des gestes barrières, de l'application stricte du protocole sanitaire et de l'obligation des consommations à table", a-t-il annoncé dans un communiqué diffusé lundi soir sur les réseaux sociaux. "La consommation au comptoir, la consommation debout, les déambulations verres à la main, en intérieur ou en extérieur sont interdites", a-t-il précisé.

"La notion de bars recouvre des réalités très différentes"

La décision pouvait paraître officielle. Sur Facebook, Bernard Marty remerciait en effet le préfet des Bouches-du-Rhône "pour son courage et sa prise de responsabilité". Le président départemental de l'Umih avait également assuré que l'Umih 13 "ne défendra aucun établissement qui ferait l'objet de sanction administrative pour non-respect de la réglementation".

Les représentants de la profession avaient déjà vivement dénoncé la fermeture de l'ensemble des bars imposée par le gouvernement. L'Umih soulignait notamment que "la notion de bars recouvre des réalités très différentes" et avait proposé "un critère simple et objectif" : "si un bar, quelle que soit sa forme, pouvait asseoir sa clientèle à des tables et donc respecter le protocole sanitaire applicable aux restaurants, il devait pouvoir rester ouvert".

Seuls les restaurants ont rouvert

Pour rappel, après une semaine de fermeture forcée, seuls les restaurants ont pu rouvrir leurs portes lundi, en suivant un protocole sanitaire renforcé. Ainsi, les clients doivent laisser leurs coordonnées dans un "cahier de contact" tenu par les restaurateurs.

Selon le protocole également, les clients ne pourront plus être plus de 6 à table - enfants compris - contre 10 auparavant. Les professionnels doivent également s'organiser pour que les clients limitent leurs déplacements et notamment au moment de régler l'addition. A Paris, le même protocole sanitaire est mis en place pour ces établissements.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.