A Singapour, un robot assemble des chaises Ikea

Chargement en cours
Photo fournie le 19 avril 2018 par l'Université de technologie de Nanyang, à Singapour, montrant le professeur assistant Pham Quang Cuong (G) et son collègue Francisco Suárez-Ruiz (D) avec un robot capable d'assembler des chaises Ikea
Photo fournie le 19 avril 2018 par l'Université de technologie de Nanyang, à Singapour, montrant le professeur assistant Pham Quang Cuong (G) et son collègue Francisco Suárez-Ruiz (D) avec un robot capable d'assembler des ...
1/2
© AFP, Handout, NTU SINGAPORE

AFP, publié le jeudi 19 avril 2018 à 13h49

Fatigué de ne pas pouvoir monter un meuble vous-même avec un mode d'emploi? A Singapour, une chaise Ikea peut être assemblée en moins de dix minutes par un robot qui pourrait être utilisé à l'avenir dans l'industrie automobile et aéronautique.

Cet appareil mis au point par une équipe de scientifiques de l'Université de technologie de Nanyang, dans la ville-Etat d'Asie du Sud-Est, peut assembler une chaise en bois en huit minutes et 55 secondes.

Le robot commence par prendre des photos de parties de chaise posées par terre avec une caméra 3D avant que ses deux bras mécaniques équipés de capteurs dotés des mêmes sensibilités qu'un bras humain ne procède au montage de la chaise.

"Pour un robot, assembler une chaise Ikea avec une telle précision est plus compliqué qu'il n'y paraît", observe Pham Quang Cuong, responsable de l'équipe qui a mis au point l'appareil.

"Le travail d'assemblage doit être réparti en différentes étapes comme l'identification des différentes pièces de la chaise, la force nécessaire pour assembler les morceaux, et il faut s'assurer que les bras du robot ne se touchent pas", ajoute-t-il.

L'équipe de scientifiques cherche maintenant à développer davantage les capacités du robot pour lui apprendre à assembler d'autres meubles en imitant les gestes humains, à lire un mode d'emploi ou encore à vérifier un produit fini. Pour le moment, le robot peut assembler seulement une chaise du géant suédois de l'ameublement.

Ces scientifiques collaborent aussi avec l'industrie aéronautique et automobile où le robot pourrait être utilisé à l'avenir pour diverses tâches, par exemple percer des trous dans un avion.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.