A Wall Street, Dow Jones, Nasdaq et S&P 500 à des records

A Wall Street, Dow Jones, Nasdaq et S&P 500 à des records

Wall Street ouvre en hausse, penchant pour l'optimisme dans un marché aux échanges limités

A lire aussi

AFP, publié le mardi 21 novembre 2017 à 22h47

Wall Street a grimpé à des records mardi, aidée par la vigueur des secteurs technologique et de la santé, sur fond d'indicateurs et de résultats d'entreprises de bon augure, dans un marché aux échanges limités.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average s'est apprécié de 0,69% à 23.590,83 points, le Nasdaq, à forte coloration technologique, de 1,06% à 6.862,48 points et l'indice élargi S&P 500 de 0,65% à 2.599,03 points.

"Les acheteurs réapparaissent pour profiter de la baisse des prix après le repli observé ces deux dernières semaines", avance Quincy Krosby de Prudential. 

Ce mouvement est amplifié par le fait que de nombreux courtiers sont absents en cette semaine de Thanksgiving aux Etats-Unis, synonyme de jour férié jeudi et de séance raccourcie vendredi. 

"Il y a toujours des flux d'argent qui arrivent sur le marché mais il n'y a personne pour vendre en ce moment", affirme Phil Davis de PSW Investments. "A moins d'un événement spécifique venant tirer les indices vers le bas, la tendance se dirige par défaut vers le haut."

La progression des indices s'inscrit aussi plus fondamentalement "dans le sillage de bons résultats, notamment dans le secteur de la distribution, et d'indicateurs solides", assure Mme Krosby.

Le bond surprise de l'indice composite des principaux indicateurs aux Etats-Unis diffusé lundi a particulièrement marqué les observateurs.

"Ce rapport a montré que, sauf en cas de choc externe à l'économie américaine, il n'était pas question de récession pendant au moins le premier semestre ou les trois premiers trimestres de l'année 2018", commente la spécialiste.

Une autre statistique, sur l'immobilier, s'est montrée encourageante mardi: les reventes de logements aux Etats-Unis ont augmenté plus que prévu en octobre selon les chiffres publiés par l'Association nationale des agents immobiliers américains (NAR).

- Apple en tête -

Dans ce contexte les secteurs des valeurs technologiques et de la santé se sont particulièrement bien portés, les indices les représentant au sein du S&P 500 montant respectivement de 1,19% et de 0,87%. 

Apple et Microsoft ont ainsi pris la tête du Dow Jones, s'appréciant respectivement de 1,86% à 173,14 dollars et de 1,44% à 83,72 dollars. Alphabet, la maison-mère de Google, a gagné 1,58% à 1.034,49 dollars et Amazon 1,17% à 1.139,49 dollars. 

Du côté des résultats la chaîne d'articles de maison Lowe's (-1,07% à 80,59 dollars), dopée par les ventes ayant suivi les ouragans, les magasins Dollar Tree (+2,42% à 99,46 dollars) ou la marque de vêtements Urban Outfitters (+3,71% à 29,32 dollars) ont fait état de chiffres trimestriels supérieurs aux attentes.

Dans l'agroalimentaire, les résultats d'Hormell (+3,35% à 34,52 dollars) ont ravi les investisseurs tandis que ceux de Campbell Soup (-8,19% à 45,84 dollars) ont déçu.

Parmi les autres valeurs du jour, la compagnie de télécommunications AT&T a cédé 0,89% à 34,33 dollars et le groupe de média Time Warner a pris 2,11% à 89,56 dollars au lendemain de l'annonce de l'opposition des autorités de la concurrence américaines à la fusion entre les deux groupes. Le président Donald Trump a aussi estimé mardi que l'opération n'était "pas bonne pour le pays".

Le marché obligataire montait: signe d'un intérêt accru, le rendement des bons du Trésor à 10 ans reculait vers 20H30 GMT à 2,356% contre 2,367% lundi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,758% contre 2,780% la veille.

Nasdaq

Nyse

 
2 commentaires - A Wall Street, Dow Jones, Nasdaq et S&P 500 à des records
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....
    référence à l'article :

    Gérard Filoche exclu du PS après son tweet antisémite
    Statut : refusé
    Il y a 10 heures
    le 21 11 2017 à 20 59

    Moi je dis que c'est dommage que de se prive d'un tel spécimen de la nomenklatura qui a sévit tant d'années à la destruction de l'industrie française! alors qu'il il était généreusement payé par le contribuable pour faire office d'inspecteur du travail ! quel gâchis touts de même qu'il soit aujourd'hui en "carence" du PS !

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....
    référence à l'article :

    L'Allemagne affaiblie peut-elle faire vaciller l'Europe ?
    Statut : refusé
    Il y a une heure
    le 21 11 2017 à 19 09

    Comme si l'Europe pouvait exister sans l'Allemagne §

    Allons un peu de sérieux les journalistes! Que vaut donc l'économie de la France ?...sans industrie et avec des énarques à sa tête qui en sont à manipuler le peuple Français en permanence ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]