A Wall Street, Dow Jones, Nasdaq et S&P 500 terminent à des records

A Wall Street, Dow Jones, Nasdaq et S&P 500 terminent à des records

Trader portant la casquette célébrant le Dow Jones à 25.000 points, sur le parquet du New York Stock Exchange le 4 janvier 2018

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 05 janvier 2018 à 22h59

La diffusion d'indicateurs américains en demi-teinte n'a pas entamé l'envolée de Wall Street vendredi, le Dow Jones (+0,88%), le Nasdaq (+0,83%) et le S&P 500 (+0,70%) terminant à de nouveaux records. 

Selon les résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average s'est apprécié de 220,74 points, à 25.295,87 points, le Nasdaq, à forte coloration technologique, de 58,64 points à 7.136,56 points et l'indice élargi S&P 500 de 19,16 points, à 2.743,15 points.

Depuis le début de l'année, les trois grands indices de la place new-yorkaise atteignent chaque jour des sommets et ils ont chacun franchi des seuils symboliques: les 25.000 points pour le Dow Jones, les 7.000 points pour le Nasdaq et les 2.700 points pour le S&P 500.

Sur la semaine, le Dow Jones a progressé de 2,33%, le Nasdaq de 3,38% et le S&P 500 de 2,60%. 

"Les investisseurs écartent d'un revers de main toute nouvelle négative, qu'elle soit économique ou géopolitique, et continuent à acheter des actions", a commenté Adam Sarhan de 50 Park Investments. 

Ainsi vendredi, l'annonce d'un fléchissement des créations d'emplois en décembre (148.000 nouvelles embauches là où les analystes en attendaient 188.000) n'a pas ému le marché outre-mesure.

Cette déception a en partie été compensée par le relèvement des chiffres pour novembre, le maintien du taux de chômage à 4,1% et la légère progression (+0,3%) du salaire horaire.

De même, la croissance de l'activité dans les services a un peu ralenti son rythme de progression en décembre mais là aussi "il ne faut pas oublier qu'on reste largement en expansion", a souligné Bill Lynch de Hinsdale Associates.

Surtout, "les politiques budgétaires et monétaires aux Etats-Unis restent très favorables aux marchés et relèguent au second plan tout indicateur un peu moins reluisant", a rappelé M. Sarhan en mettant notamment en avant les importantes baisses d'impôt programmées dans la réforme fiscale tout juste adoptée et le maintien à un faible niveau des taux d'intérêt.

La saison des résultats, qui débutera la semaine prochaine avec les banques, s'annonce sous de bons auspices, même s'il faut se méfier selon lui de la possibilité que la diffusion des chiffres apporte aux investisseurs l'occasion d'engranger un peu de bénéfices.

- Obama sur Netflix -

Sur le front des valeurs, Netflix s'est octroyé une progression de 2,12% à 209,99 dollars après l'annonce de la présence de Barack Obama et de George Clooney dans la première émission du nouveau show présenté par David Letterman.

Apple s'est apprécié de 1,14% à 175,00 dollars. Le géant de l'informatique a indiqué jeudi soir que ses appareils étaient aussi concernés par la faille de sécurité repérée dans certaines puces du spécialiste des micro-processeurs Intel mais qu'il avait diffusé des correctifs pour limiter son possible impact. 

Après deux séances consécutives de baisse, Intel a repris de la vigueur (+0,70% à 44,74 dollars).

Dans le secteur de la distribution, la maison mère des chaînes Kmart et Sears Store, Sears Holding, a cédé 2,79% à 3,48 dollars au lendemain de l'annonce de la fermeture de 103 magasins d'ici avril.

La chaîne de biens culturels Barnes & Noble a pour sa part chuté de 13,85% à 5,60 dollars après avoir indiqué que ses ventes à nombre de magasins comparables avaient reculé de 6,4% pendant la période des fêtes en raison principalement d'une baisse du trafic dans ses magasins.

Au sein du Dow Jones, les entreprises Boeing (+4,10% à 308,84 dollars), Visa (+2,39% à 118,86 dollars) et UnitedHealth (+1,91% à 228,73 dollars) ont mené la hausse.

Le marché obligataire reculait: le rendement des bons du Trésor à 10 ans montait vers 21H40 GMT à 2,475%, contre 2,453% jeudi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,808% contre 2,786% la veille.

 
12 commentaires - A Wall Street, Dow Jones, Nasdaq et S&P 500 terminent à des records
  • avatar
    Tueur -

    On continue la hausse sur Paris ce lundi ........

  • avatar
    FelixM -

    "Les investisseurs écartent d'un revers de main toute nouvelle négative..."
    C'est l'un des critères qui permettent de reconnaître les bulles, lorsque les marchés ne prennent plus en compte les nouvelles négatives.
    Cela ne signifie pas qu'un krach est imminent, une bulle peut durer plusieurs années.
    Celle du bitcoin a plus d'un an, celle de Wall Street peut avoir commencé avec le franchissement des 24 000 - 25 000.
    Il est encore temps de retrouver la raison et la modération.

    avatar
    Tueur -

    1/ la réforme fiscale boostera les profits des entreprises,
    2/ les bénéfices des entreprises sont excellents,
    3/ les taux sont bas et la liquidité bonne,
    4/ la "révolution" Gafam continue (sans équivalent en Europe)
    Conclusion:
    Oui pour prendre des profits partiels tout en restant investit .....

  • avatar
    pouff -

    voter ,nous apporte 'il la solution!! dans certains pays c la dictature!! en 39 on a vu un fou criminel qui a été élu.......alors que faire!!!

    avatar
    pigeonxxl38 -

    le fou a la petite moustache de 39 avait été le résultat de la politique boursière et financière d'un certain Hoover président des U.S.A. , un jeudi noir a Wall Street ça vous dit quelque chose , sinon consultez les livres d'histoire ...

    avatar
    Tueur -

    on arrête de faire de la psycho à deux balles comme des gonzesses et on se concentre sur les plus-values .......

    avatar
    pigeonxxl38 -

    Tueur de mes cou.... avec tes supposées plus-values passe vite ton chemin ...

  • avatar
    ajlbn -

    A Tueur- ex-Mafioso - qui a pour modèle le roi Midas, le jamais gavé...Les latins disaient "AURI SACRA FAMES" - Exécrable faim de l'or! - Tueur, vous vous parez des plumes du paon, vous êtes méprisants avec les gens du peuple, vous vous croyez de la caste, mais vous serez juste le plus riche du cimetière...si les petits cochons de la finance ne vous mangent pas!

    avatar
    pigeonxxl38 -

    Midas c'est bien aussi l'équipementier automobile , en vous signalant que le Tueur ex Mafiosi a une tombée a aimer s'assoir sur le "pivot de la joie" ...

    avatar
    Tueur -

    le roi $ est le meilleur guide dans ce bas monde .......

  • avatar
    ajlbn -

    référence à l'article :
    Les députés En marche sont-ils vraiment des cancres ?
    Statut : refusé
    Il y a 4 heures
    Poser la question ainsi, c'est peut-être y répondre, non? On a voulu nous faire croire que la "génération spontanée", croyance courante au moyen âge, pouvait exister en politique, à notre époque! Désolé, mais avant d'être élu, il faut travailler les dossiers, se documenter, avoir fait ses preuves dans des associations, avoir des compétences reconnues, et ne pas mépriser les gens! Sauf si naturellement le pouvoir n'a besoin que de zélés soutiens qui votent comme un seul (alors pas la peine d'en avoir autant). Mais pondérons, dans cette nouvelle caste chargée de remplacer l'ancienne, il y a des anciens attachés parlementaires, des fils et filles de...des cadres supérieurs (qui savent faire travailler, exploiter, les autres sans avoir de compétence technique avérée), et même un patron qui a crée une société dans le Delaware un paradis fiscal, mais aussi des transfuges passés avec armes et bagages dans la nouevlle religion
    04 censuré=repassé
    Le Président veut contrer les fausses informations. A priori, la loi n'est pas encore passée, et elle ne concerne pas les propos factuels, vérifiables, et patents. Donc le modérateur n'a aucun motif légitime pour censurer mon commentaire, hors un abus de pouvoir et le fait du Prince. Il outrepasse donc les limites de sa mission et fait montre d'ostracisme à mon endroit. je repasse autant de fois que nécessaire.

    avatar
    Tueur -

    toujours aucun rapport ........

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]