A Wall Street, le Dow Jones chute dans le sillage de Caterpillar et 3M

A Wall Street, le Dow Jones chute dans le sillage de Caterpillar et 3M
Des tradeurs à la bourse de New York, le 19 octobre 2018

AFP, publié le mardi 23 octobre 2018 à 19h31

A Wall Street, l'indice Dow Jones a lâché plus de 2% dans les premiers échanges mardi, affaibli par le plongeon de plus de 8% des multinationales Caterpillar et 3M, membres de cet indice, après leurs résultats trimestriels.

Vers 14H30 GMT, l'indice vedette de la place new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average, perdait 1,88%, à 24.840,56 points, après avoir abandonné jusqu'à 2,17% quelques instants plus tôt.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, lâchait 2,40%, à 7.289,48 points.

L'indice élargi S&P 500 abandonnait 2,03%, à 2.699,96 points, sous la barre des 2.700 points pour la première fois depuis près de quatre mois.

La place new-yorkaise avait terminé en ordre dispersé lundi, affaiblie par un recul des valeurs du secteur de l'énergie et des banques mais aidée par une hausse des valeurs technologiques, dans un contexte de volatilité toujours élevée: le Dow Jones avait lâché 0,50% et le Nasdaq avait engrangé 0,26%.

Mardi, Caterpillar a maintenu inchangée sa prévision annuelle malgré un carnet de commandes "assaini" et un gros bénéfice trimestriel, tandis que 3M a fait part de chiffres trimestriels inférieurs aux attentes et a abaissé ses prévisions pour l'année en raison de la hausse du dollar.

La sanction a été immédiate à Wall Street: les titres de ces deux géants américains membres de l'indice Dow Jones plongeaient respectivement de 9,92% et 8,18%.

Ces chutes "exacerbent le sentiment d'inquiétude des investisseurs", ont affirmé les analystes de Charles Schwab.

"On a l'impression qu'elles sont arrivées à un moment de blocage surtout à cause de l'étranger", a commenté Gregori Volokhine, président de Meeschaert Financial Services. Il rappelle que ces sociétés "sont très exposées à la croissance mondiale" et notamment aux remous qu'engendre la guerre commerciale entre Pékin et Washington.

- Rejet du budget italien -

Ces entreprises inquiètent "d'autant plus les investisseurs qu'elles sont considérées comme cycliques: or c'est la première chose qu'on vend lorsqu'il y a un ralentissement de l'économie", a ajouté le spécialiste.

Les autres résultats du jour, McDonald's (+6,15%), Lockheed Martin (+0,87%), United Technologies (+1,23%), Verizon (+3,27%), Biogen (+0,61%) étaient globalement bien accueillis.

"La saison des résultats a démarré sur la pointe des pieds", ont toutefois observé les analystes de la société DataTrek.

"Certes les entreprises font généralement mieux qu'attendu. Mais c'est moins bien" que lors des deux précédents trimestres, ajoutent-ils, évoquant la fin d'une période faste.

Cette semaine pourrait toutefois redresser la situation d'après eux dans la mesure où un tiers des entreprises cotées sur l'indice S&P 500, qui regroupe les 500 plus grosses entreprises cotées aux Etats-Unis, doivent dévoiler leurs résultats.

Le marché surveillait également attentivement les suites du feuilleton italien sur le budget, alors que la Commission européenne a rejeté mardi le projet du gouvernement populiste, une première dans l'histoire de l'Union européenne.

Le marché obligataire se détendait nettement: le rendement sur la dette à 10 ans des Etats-Unis évoluait à 3,113%, contre 3,198% lundi à la clôture, et celui sur la dette à 30 ans à 3,314%, contre 3,388% la veille.

Parmi les autres valeurs du jour, les entreprises canadiennes liées à l'industrie du cannabis continuaient leur chute après un plongeon la veille, Tilray perdant 12,02%, Canopy Growth 8,87% et Cronos 6,81%.

Ces groupes ont perdu plus de 30% depuis une semaine, mais gardent un niveau de valorisation très élevé en comparaison avec leur valeur au moment de leur entrée en Bourse. Elles ont été portées depuis plusieurs semaines par une vague d'euphorie quant aux perspectives de profits considérables que cette industrie fait miroiter.

NYSE

Vos réactions doivent respecter nos CGU.