A Wall Street, le Dow Jones propulsé au-dessus des 24.000 points

A Wall Street, le Dow Jones propulsé au-dessus des 24.000 points

La Bourse de New York évolue en hausse peu après l'ouverture, attendant avec optimisme l'adoption par les sénateurs de la réforme fiscale

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 30 novembre 2017 à 22h54

Wall Street a terminé en forte hausse jeudi, les avancées dans le projet de réforme fiscale faisant clôturer le Dow Jones pour la première fois au-dessus des 24.000 points (+1,39%). 

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average s'est apprécié de 331,67 points à 24.272,35 points, franchissant un nouveau palier après avoir dépassé les 23.000 points il y a seulement un mois et demi.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a pris 0,73% ou 49,58 points à 6.873,97 points.

L'indice élargi S&P 500 a progressé de 0,82%, ou 21,51 points à 2.647,58 points, là aussi un nouveau record.

"Toute cette progression est liée à la réforme fiscale", a réagi Hugh Johnson de Hugh Johnson Advisors. 

Le président américain Donald Trump est proche d'une grande victoire politique au Sénat, où la majorité républicaine semble prête à adopter d'ici à la fin de la semaine la réforme promise de la fiscalité, malgré quelques menaces de défection.

L'annonce de ralliement au projet par le sénateur John McCain jeudi, qui s'était illustré par son refus de voter l'abrogation de l'Obamacare il y a quelques mois, a donné encore plus de poids à l'optimisme des investisseurs.

"Il semble y avoir encore 3 ou 4 sénateurs indécis mais les investisseurs croient à une adoption dans les prochaines 48 heures", a indiqué M. Johnson, ajoutant que "c'est une bonne nouvelle pour l'économie et une excellente pour les revenus des entreprises". 

Portés par des résultats trimestriels très encourageants des entreprises, l'ouverture de la saison des ventes de fin d'année et la promesse de la réforme fiscale, le Dow Jones et le S&P 500 ont inscrit leur 8e mois de hausse consécutive en novembre, le Nasdaq inscrivant sa 5e progression mensuelle de suite.

- L'Opep à l'honneur -

"Wall Street ne peut sans doute pas monter aussi haut que le bitcoin mais nous avons encore évolué de sommets en sommets en novembre", a commenté Howard Silverblatt de S&P Dow Jones Indices, en référence à la monnaie virtuelle qui a franchi cette semaine la barre des 10.000 dollars après avoir démarré l'année aux environs de 1.000 dollars.

Plusieurs indicateurs macroéconomiques sont également venus alimenter la hausse jeudi, le revenu des ménages américains ayant augmenté davantage que leurs dépenses en octobre, les inscriptions hebdomadaires au chômage s'affichant en légère baisse et l'activité dans la région de Chicago progressant davantage que les prévisions en octobre. 

Les entreprises du secteur de l'énergie ont également été poussées à la hausse avec une progression de 1,55% de l'indice les regroupant au sein du S&P 500, grâce à la prolongation d'un accord entre l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses partenaires.

Parmi elles, les géants du secteur Chevron (+1,54% à 118,99 dollars) et Exxon Mobil (+1,24% à 83,29 dollars) ont avancé tout comme les sociétés de services pétroliers Schlumberger (+1,13% à 62,85 dollars) et Halliburton (+1,16% à 41,78 dollars).

Parmi les autres valeurs, les entreprises technologiques ont repris des forces après avoir lourdement chuté mercredi, Facebook (+1,17% à 177,18 dollars), Apple (+1,40% à 171,85 dollars) et Amazon (+1,33% à 1.176,75 dollars) progressant.

Le rendement des bons du Trésor à 10 ans progressait vers 22H00 GMTà 2,417%, contre 2,383% mercredi soir, et celui des bons à 30 ans avançait à 2,833%, contre 2,823% la veille.

Nasdaq

Nyse

 
3 commentaires - A Wall Street, le Dow Jones propulsé au-dessus des 24.000 points
  • avatar
    pigeonxxl38 -

    investir sur les bancaires U.S. tu plaisante ou quoi on est pas fou tu vois pas que tu prêche ta bonne parole monétaire dans le désert !

  • avatar
    FelixM -

    A 24 000, on arrive en zone dangereuse. A 30 000, on serait assis sur une bombe. Cette fin de semaine sera l'heure de vérité pour la réforme fiscale aux USA, elle est lancée ou elle est encore une fois différée. Dans ce cas, pendant combien de temps encore les marchés américains accepteront-ils d'être ainsi baladés ?

    Comme le remarque un analyste, la hausse de Wall Street est cependant bien moins irrationnelle que celle du bitcoin. Celui-ci est une monnaie fantôme, basée sur absolument rien, ni or, ni réserves de change, ni économie d'un Etat, ni taux d'intérêt. Du vent, rien que du vent. Une spéculation folle, qui va piéger de nombreux gogos le jour où la raison reviendra. Heureusement, d'une certaine façon, les volumes de capitaux mobilisés sont encore sans aucune mesure avec ceux qui sont placés en Bourse.

  • avatar
    Mdr -

    Manifestement l'exubérance irrationnelle est permanente chez les américain ! Un casino en ligne.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]