A Wall Street, le Nasdaq rebondit, le Dow Jones se replie

A Wall Street, le Nasdaq rebondit, le Dow Jones se replie
Le New York Stock Exchange (NYSE) à Wall Street, le 23 mars 2021

AFP, publié le mercredi 31 mars 2021 à 22h36

Les grandes valeurs technologiques de Wall Street sont remontées mercredi, au lendemain d'une séance difficile, dans un marché attendant la présentation par Joe Biden d'un vaste plan sur les infrastructures.

Les grandes valeurs technologiques de Wall Street sont remontées mercredi, au lendemain d'une séance difficile, dans un marché attendant la présentation par Joe Biden d'un vaste plan sur les infrastructures.

A l'occasion de la dernière séance du trimestre, le Nasdaq a gagné 1,54% à 13.246,87 points et l'indice élargi S&P 500 est monté de 0,36% à 3.972,89 points, échouant à quelques points de son record. 

Les deux indices ont été portés par la bonne santé de géants américains de l'internet comme Apple (+1,88%), Facebook (+2,27%) et Amazon (+1,27%).

Le Dow Jones Industrial Average a en revanche baissé de 0,26% à 32.981,55 points.

"La tech avait souffert de mouvements de vente ces derniers jours, il est donc logique que ses grands noms remontent aujourd'hui", indique Chris Low de FHN Financial.

"Il s'agissait également de la fin du trimestre aujourd'hui", rappelle l'expert. "Des secteurs qui se sont bien portés ces derniers mois comme l'énergie et les banques ont baissé, tandis que les technologies de l'information ou les biens de consommation non-essentiels sont montés. C'est sans doute en raison d'un réajustement."

Les investisseurs attendaient également un discours de Joe Biden, qui doit dévoiler, lors d'un déplacement à Pittsburgh (nord-est des Etats-Unis), des investissements pour rénover et moderniser les ponts, les routes, les voies ferrées et les aéroports du pays, dont le montant devrait être de 2.000 milliards de dollars.

Le financement de ce projet et les probables hausses d'impôts sur les sociétés et les grandes fortunes qui l'accompagnent suscitent de nombreuses interrogations dans les milieux financiers.

Au rang des indicateurs de mercredi, le nombre de créations d'emplois dans le secteur privé aux Etats-Unis a fortement augmenté en mars grâce à la reprise du secteur des services, l'un des plus touchés par la crise sanitaire, selon l'enquête mensuelle de la firme de services aux entreprises ADP.

Les entreprises privées ont créé 517.000 emplois aux Etats-Unis au cours du mois écoulé, soit la plus forte progression depuis septembre.

Les promesses de vente de logements aux Etats-Unis ont elles fortement chuté en février, un mois qui a été difficile pour l'économie avec des intempéries exceptionnelles et alors que le marché immobilier souffre d'un manque de maisons à vendre.

Parmi les valeurs du jour, Pfizer a pris 0,33%. Le laboratoire américain et la biotech allemande BioNTech (+4,55%) ont annoncé que leur vaccin contre le Covid-19 était efficace à 100% chez les adolescents âgés de 12 à 15 ans et ont dit espérer que la vaccination de cette tranche d'âge débute avant la prochaine rentrée scolaire.

Les titres d'entreprises spécialisées dans le cannabis comme Canopy Growth (+0,85%), Tilray (+3,13%), Aphria (+4,32%) et Aurora (+2,87%) sont montées après la légalisation mercredi de l'usage récréatif de la marijuana dans l'Etat de New York. 

Le taux obligataire américain à 10 ans, qui a atteint mardi un plus haut en 14 mois, s'établissait à 1,7414%.

Nasdaq

Vos réactions doivent respecter nos CGU.