A Wall Street, le S&P 500 et le Nasdaq minés par la remontée des taux obligataires

A Wall Street, le S&P 500 et le Nasdaq minés par la remontée des taux obligataires
Le New York Stock Exchange (NYSE) à New York, le 8 février 2021

AFP, publié le vendredi 12 mars 2021 à 18h11

Les indices S&P 500 et Nasdaq reculaient vendredi à la Bourse de New York, lestés par une hausse du taux à 10 ans sur la dette américaine à son plus haut niveau depuis février 2020.

Les indices S&P 500 et Nasdaq reculaient vendredi à la Bourse de New York, lestés par une hausse du taux à 10 ans sur la dette américaine à son plus haut niveau depuis février 2020.

Après avoir atteint un record la veille à la clôture, le S&P 500 baissait de 0,25% à 3.929,43 points vers la mi-séance. 

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, reculait de 1,07% à 13.255,61 points,. 

Le Dow Jones Industrial Average montait en revanche de 0,47% à 32.639,76 points.

"Après un calme relatif sur le front des taux d'intérêt, un nouveau bond du rendement à 10 ans sur les bons du Trésor met les actions sous pression ce matin, un jour après des records pour de grands indices", indique JJ Kinahan de TD Ameritrade.

Le taux à 10 ans sur les obligations d'Etat américaines s'établissait à 1,6177%, en hausse de 8 points de base par rapport à la veille. Il a même atteint, vers 16H00 GMT, son plus haut depuis février 2020, à 1,6405%.

La signature jeudi par le président Joe Biden d'un vaste plan de relance de 1.900 milliards de dollars a certes injecté une dose d'optimisme sur le marché, qui mise désormais sur un redémarrage rapide de l'activité économique.  

Les progrès de la campagne de vaccination contre le coronavirus laissent également espérer un retour à la normale dans le courant de l'année.

Mais dans le même temps, ces perspectives renforcent les craintes d'une surchauffe de l'économie, ce qui contribue à tirer vers le haut les rendements obligataires, qui évoluent en sens inverse des prix.

"Avec la hausse des rendements, les valeurs technologiques et de croissance, sensibles aux taux d'intérêt, se replient, ce qui veut dire que le Nasdaq Composite pourrait connaître d'avantage de difficultés", souligne M. Kinahan. 

Le secteur financier, qui profite généralement de taux d'intérêt plus élevés, affichait en revanche une santé de fer, le sous-indice le représentant au sein du S&P 500 augmentant de 0,95%.

Parmi les valeurs du jour, Novavax montait de 2,81%. L'entreprise de biotechnologie américaine a confirmé jeudi que son vaccin contre le Covid-19 était efficace à 96,4% contre la souche initiale du virus et à 86,3% contre le variant britannique. Il agit en revanche de façon bien plus réduite contre le variant sud-africain.

Boeing grimpait de 4,9% après avoir annoncé une commande de la société américaine d'investissement 777 Partners pour 24 appareils 737 MAX-8. 

Au rang des indicateurs, la confiance des consommateurs américains s'est amélioré plus que prévu début mars, atteignant son plus haut niveau en un an, selon l'estimation préliminaire de l'enquête de l'Université du Michigan publiée vendredi.

Nasdaq

Vos réactions doivent respecter nos CGU.