Aérien : Elisabeth Borne justifie "l'éco-contribution"

Aérien : Elisabeth Borne justifie "l'éco-contribution"©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 10 juillet 2019 à 10h23

La ministre du Transport a indiqué que toutes les compagnies présentes sur le sol français seraient soumises à cette taxe allant de 1,50 à 18 euros par billet...

La ministre des Transports, Elisabeth Borne, est venue s'expliquer mercredi matin sur la radio Europe 1 à la suite des annonces faites hier sur la prochaine mise en place d'une éco-contribution sur certains billets d'avion.

Rétablir un équilibre avec les taxes sur le carburant

"L'objectif est de financer les transports du quotidien de tous les Français" a expliqué la ministre. Selon elle, il s'agit de rééquilibrer les taxes qui, jusqu'à présent, sont plus importantes sur le carburant par exemple, et moins lourdes dans le secteur aérien, qui est pourtant également source de pollution.

Le gouvernement a annoncé mardi que cette éco-contribution serait mise en place à partir de 2020 et qu'elle serait comprise entre 1,50 et 18 euros par billet d'avion pour tous les vols au départ de la France.

Les compagnies françaises s'inquiètent...

Cette information a rapidement suscité des réactions négatives de la part des compagnies aériennes. Air France a notamment indiqué que cette taxe pèserait sur la compétitivité de la compagnie française. Cette décision a été jugée "incompréhensible" par le groupe qui a vu son cours chuter de 3% mardi en Bourse de Paris...

"Les modalités retenues visent à ne pas pénaliser les compagnies françaises", a réagi Elisabeth Borne sur Europe 1... Air France ne sera pas donc la seule concernée puisqu'il s'agit bien de tous les vols au départ de la France donc également les autres compagnies présentent, y compris les étrangères...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.