Aérien : Ryanair veut doubler de taille en France en 4 ans

Aérien : Ryanair veut doubler de taille en France en 4 ans©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 17 janvier 2018 à 19h36

Le 15 décembre dernier, la direction de Ryanair  a accepté pour la première fois de son histoire la création de syndicats de pilotes au sein de la compagnie, face à une forte grogne des pilotes et à une menace de grève durant la période de Noël. Cette concession sociale devrait permettre à la compagnie aérienne low cost d'accélérer son développement en France dans les année à venir.

Aucun avion ni pilote Ryanair basé en France depuis 2011

Le groupe irlandais, qui ne possède actuellement pas de base en France en raison de la réglementation française sur les organisations syndicales, espère ainsi y créer une ou deux bases dans dans les 18 mois à venir, a indiqué mercredi David O'Brien, le directeur commercial de Ryanair. A terme, Ryanair pourrait posséder quatre ou cinq bases en France, ce qui pourrait lui permettre de doubler le nombre de passagers transportés, a-t-il ajouté.

"Nous sommes actuellement juste en deçà de la barre des 10 millions de passagers en France et je ne vois pas de raison pour laquelle ce chiffre ne pourrait pas doubler dans les trois à quatre ans avec l'ouverture de nouvelles bases", a expliqué David O'Brien à l'agence 'Reuters', après l'annonce de l'ouverture de 10 nouvelles liaisons hivernales en France.

Ryanair ne dispose d'aucune base en France depuis qu'il a fermé son hub de Marseille en 2011, où le groupe avait été condamné pour travail dissimulé

easyJet vise les 20 millions de passagers dès cette année

Les villes de Marseille, Nantes, Toulouse et Beauvais sont des candidates évidentes pour accueillir ces bases, a poursuivi le responsable de Ryanair. La compagnie étudiera aussi le cas de l'aéroport parisien d'Orly, s'il lève ce que David O'Brien a appelé "des restrictions artificielles" de capacité.

En décembre, la compagnie britannique easyJet  avait de son côté annoncé un projet de création de 15 nouvelles lignes depuis la France l'an prochain. Elle espère dépasser les 20 millions de passagers dans l'hexagone dès l'été prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.