Aéroports de Paris : appel à la grève du 1er au 5 juillet pour les salaires

Aéroports de Paris : appel à la grève du 1er au 5 juillet pour les salaires©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le mardi 01 juin 2021 à 14h18

Ils réclament le retrait du PSE, alors que 1.150 départs ont été validés au mois de décembre.

Ils réclament le retrait du PSE, alors que 1.150 départs ont été validés au mois de décembre.

Les organisations syndicales d'Aéroports de Paris (ADP) se mobilisent à l'approche des vacances d'été... Elles appellent les salariés à se mobiliser du 1er au 5 juillet 2021 pour le retrait du PSE (plan de sauvegarde de l'emploi) les baisses de salaires annoncées avec le plan d'adaptation des contrats de travail (PACT).

Dans un communiqué commun, la CGT, la CFE-CGE, l'Unsa, la CFDT et FO demandent "l'arrêt des modifications des contrats de travail qui vont supprimer définitivement plus d'un mois de salaire à tous les salariés et les obliger à accepter des mobilités géographiques génératrices de temps de trajets supplémentaires et donc contraire aux objectifs RSE que prône la direction d'ADP". Certaines primes sont en effet en danger et leur suppression aboutirait à des baisses de salaire allant de 4 à 8%.

1.150 départs cette année

"Comment l'Etat, actionnaire majoritaire, (...) peut-il laisser son PDG engager un plan social destructeur et sans aucune justification économique, alors que 1.150 salariés partent déjà dans le cadre d'une Rupture Conventionnelle Collective ! L'unanimité des Organisations Syndicales d'ADP ont rejeté le projet de la direction et ont interpellé la direction régionale du travail, mais la direction d'ADP veut passer en force", dénoncent les syndicats.

La direction d'ADP a en effet signé en décembre avec tous les syndicats représentatifs (CGT, CFE-CGC et Unsa) un accord pour une rupture conventionnelle collective (RCC) qui prévoit 1.150 départs en 2021 - dont 700 qui ne seront pas remplacés.

Colère

"Afin de faire entendre la colère des milliers de salariés d'ADP face à cette injustice sociale et ce mépris, les syndicats CFE-CGC, CGT, UNSA SAPAP, CFDT et FO appellent tous les salariés à se mettre en grève du 1 er au 5 juillet 2021 pour se faire entendre. Des manifestations auront lieu sur les plateformes de CDG et d'Orly", peut-on lire dans le communiqué. La date n'a pas été choisie au hasard, puisqu'elle correspond au premier grand weekend de départs en vacances.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.