Aéroports parisiens: trafic en baisse de 1,2% en avril, affecté par les mouvements sociaux

Aéroports parisiens: trafic en baisse de 1,2% en avril, affecté par les mouvements sociaux
Le trafic a été affecté par les mouvements sociaux à Air France

AFP, publié le mercredi 16 mai 2018 à 18h58

Le trafic des aéroports parisiens Paris-Charles de Gaulle et Orly a enregistré une baisse de 1,2% en avril, reculant pour les vols avec l'Europe et plus particulièrement la France en raison des mouvements sociaux à Air France, a annoncé mercredi leur gestionnaire Groupe ADP.

Au total, les deux aéroports parisiens ont accueilli 8,7 millions de passagers, dont 5,8 millions à Paris-Charles de Gaulle, en baisse de 3,5% par rapport à la même période en 2017, et 3 millions à Orly (+3,6%), selon un communiqué du groupe. 

"Le trafic du mois d'avril 2018 a été impacté par des mouvements sociaux: la perte de trafic pour Paris Aéroport est estimée à environ 400.000 passagers", a précisé le gestionnaire.

Une intersyndicale de la compagnie aérienne Air France a lancé le 22 février un mouvement pour réclamer des revalorisations des salaires. En avril, le personnel du groupe a observé 7 jours de grève.

Le trafic international (hors Europe) affiche une légère progression de 0,6%, profitant d'une croissance sur les lignes DOM-COM départements et collectivités d'outre mer, +11,9%), Moyen-Orient (+4%), Afrique (+1,5%) et Asie-Pacifique (+1,2%). 

En revanche, les lignes Amérique latine et Amérique du Nord reculent respectivement de 9% et de 4,2%.

Le trafic Europe (hors France) est en diminution de 1,2% et celui de la France a reculé de 5,7%.

Le trafic de TAV Airports, dont le Groupe ADP détient 46,1% du capital, a augmenté de 13,2% et celui de l'aéroport de Santiago du Chili, dont le Groupe ADP détient 45% du capital, de 2,8%.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.