Aller au cinéma, bientôt un luxe ?

Aller au cinéma, bientôt un luxe ?
cinéma salle

Boursier.com, publié le vendredi 27 décembre 2019 à 14h52

Le prix moyen d'une place de cinéma reste bas, à 6,60 euros en 2018, selon le Centre national du cinéma (CNC). Mais les prix s'envolent dans les "multiplex", qui tentent de faire face au succès des plateformes vidéo.

Les salles obscures sont confrontées à une concurrence de taille, avec la démocratisation de la VOD ("video on demand") dans les foyers, et le fort succès des plateformes de streaming, Netflix en tête. L'an dernier en France, le cap des 200 millions d'entrées dans les cinémas a été à peine dépassé, ce qui a fait de 2018 une des deux pires années en termes de fréquentation, alors que le nombre de séances n'a jamais été aussi élevé (8 millions), rappelle 60 Millions de consommateurs, qui se demande si aller au cinéma n'est pas désormais un luxe.

Le prix moyen d'une place de cinéma reste bas, à 6,60 euros en 2018, selon le Centre national du cinéma (CNC), et il a augmenté un peu moins vite que l'inflation depuis 2009. "Si les deux tiers des billets vendus l'ont été à moins de 7 euros, c'est grâce aux nombreux tarifs réduits (jeunes, retraités, cartes de dix entrées, tickets subventionnés par des comités d'entreprise, etc.) et au réseau de salles municipales, moins onéreuses que les multiplexes", rappelle-t-il.

Des tickets très élevés dans les multiplex

Mais une entrée au prix fort resté élevée : l'an dernier, plus de 11% des entrées ont été vendues 10 euros et plus, contre seulement 4% en 2009. "Pour attirer les foules, les 230 multiplexes de France misent sur les nouvelles technologies : fauteuils mouvants et chauffants, diffuseurs de vapeur d'eau et d'odeurs, séances en Dolby cinéma, en 3D et, depuis peu, en 4DX - une 'technologie immersive' avec un triple écran permettant de regarder à 270 degrés", détaille 60 Millions de consommateurs. A suivre aussi, les salles qui proposent "l'expérience 4DX".

"À Marseille et Roissy-Charles-de-Gaulle (Seine-Saint-Denis), les tout nouveaux mastodontes Europacorp facturent l'entrée plein tarif 12 EUR ou 13,50 EUR, auxquels il faut ajouter 2 EUR pour une séance en 3D, 5 EUR pour le Dolby cinéma ou 6 EUR pour la 4DX", observe l'association.

1ère et 2ème classe ?

Elle regrette aussi l'apparition de "premières classes" dans les cinéma. A Roissy, le spectateur doit débourser 2 euros de plus pour s'installer dans un siège très large et confortable, et même 14 euros pour accéder à une salle premium équipée d'un bar lounge privé et d'un vestiaire. À Marseille, la barre des 35 euros est atteinte dans l'"espace premium" avec boissons à volonté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.