Allô quoi ?! Votre "terminal de poche" devient un "mobile multifonction"

Allô quoi ?! Votre "terminal de poche" devient un "mobile multifonction"
Galaxy Note Samsung

Boursier.com, publié le lundi 15 janvier 2018 à 19h58

Plus de 10 ans après son apparition dans nos poches, le "smartphone" (littéralement "téléphone intelligent") peine toujours à trouver une traduction adéquate et populaire dans la langue de Molière. En 2009, la Commission d'enrichissement de la langue française avait préconisé de le nommer "terminal de poche", un terme qui n'a pas vraiment emballé les utilisateurs...

Ces jours-ci, la même commission a donc recommandé de changer de  nom, et d'appeler désormais ces téléphones mobiles des "mobiles multifonction".

Dans un avis consacré au vocabulaire des télécoms, publié le 11 janvier au Journal Officiel, la Commission d'enrichissement de la langue française a aussi baptisé "appels piège" les appels téléphoniques ou minimessages incitant le destinataire, par un subterfuge, à appeler un numéro surtaxé à son insu.

Lire un code 2D avec son mobile multifonction

Par ailleurs, les termes "flashcode" ou "QR code" sont déconseillés pour désigner les codes permettant d'accéder à des informations sur un produit à partir d'un smartphone (pardon, d'un mobile multifonction) doté d'un capteur d'image et d'un logiciel spécialisé.

Il est ainsi conseillé d'appeler ces codes des "codes 2D", car ils présentent en deux dimensions des informations sous la forme de figures géométriques élémentaires juxtaposées.

Objets connectés et infox...

Le même avis nous informe que l'informatique des objets peut être résumée par l'acronyme "IDO", ou encore qu'un téléviseur doté d'un accès internet sera appelé un "téléviseur connecté" et que tout autre objet communiquant via le web (caméra, jouet ...) est un "objet connecté".

Les experts modifient régulièrement des termes en matière de technologies. En septembre dernier, la Commission d'enrichissement de la langue française avait traduit "deep web" par "toile profonde", "fact checking"  par "vérification des faits" et "fake news" par "infox".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.