Allocation handicapé : le gouvernement fait marche arrière

Allocation handicapé : le gouvernement fait marche arrière©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 04 novembre 2015 à 09h35

Le gouvernement a renoncé à la révision du mode de calcul de l'allocation adulte handicapé (AAH) initialement prévue dans le cadre du projet de loi de Finances 2016. "Il a entendu les inquiétudes des familles, des personnes handicapées, des associations, des parlementaires. C'est la raison pour laquelle, nous n'appliquerons pas cette mesure sur la prise en compte du patrimoine non imposable", a indiqué mardi soir à l'Assemblée nationale, la secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées, Ségolène Neuville.

Alerte des associations

La secrétaire d'Etat a précisé qu'une mission parlementaire sur les minimas sociaux est prévue. Dans le cadre de celle-ci, des recommandations seront faites sur l'allocation adulte handicapé. L'exécutif avait initialement prévu de prendre en compte les intérêts des livrets non soumis à l'imposition (livret A, livrets d'épargne populaire, livret jeune, PEL, CEL notamment) dans le calcul des ressources des bénéficiaires de l'allocation adulte handicapé (AAH). L'APF, qui avait lancé une pétition afin d'obtenir le retrait de la mesure, estimait que pour les 200.000 personnes dont le taux d'invalidité est supérieur ou égal à 80%, cela se traduirait par une perte comprise entre 1.257 euros et 2.151 euros par an, "pour 205 euros par an maximum tirés des intérêts de leurs livrets".

 
1 commentaire - Allocation handicapé : le gouvernement fait marche arrière
  • avatar
    iscis -

    là on atteint des sommets dans l'injustice socialiste : oser s'en prendre aux personnes handicapées! et ce matin j'entend une autre nouvelle tout aussi pitoyable : certains maires vont supprimer les colis de Noël aux personnes âgées ! j'ai envie de vomir !!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]