Altice affirme ne pas vouloir lever de fonds

Altice affirme ne pas vouloir lever de fonds

Fin septembre, la dette d'Altice atteignait 49,6 milliards d'euros

A lire aussi

AFP, publié le lundi 20 novembre 2017 à 07h32

La direction du groupe de télécoms et médias Altice, dont le titre en Bourse est en chute vertigineuse en raison d'inquiétudes sur sa dette, a affirmé dimanche qu'elle ne préparait pas de levée de fonds.

"Et elle n'a pas l'intention de mener une telle action", selon un communiqué du groupe en forme de mise au point alors que le titre a perdu la confiance des investisseurs, cédant plus de 12% vendredi à la Bourse d'Amsterdam et atteignant dans le même temps un plus bas depuis avril 2014.

Le titre est très chahuté depuis le début du mois et la publication de résultats du troisième trimestre jugés décevants.

L'agence Bloomberg avait fait état vendredi d'une hausse des ventes à découvert de l'action Altice, accentuant le caractère spéculatif du titre.

L'action Altice a évolué sur des montagnes russes et a perdu près de 50% de sa valeur depuis le début du mois alors que la confiance des investisseurs a été mise à l'épreuve par des prévisions plus modestes, une succession de départs et des inquiétudes sur sa dette. 

"La direction n'a pas pris de décision active pour vendre des titres Altice", ajoute le groupe dimanche, assurant que "la liquidité du groupe est solide avec environ 1,66 milliards d'euros de trésorerie à la fin du troisième trimestre 2017".

À la fin de ce troisième trimestre, la dette d'Altice atteignait 49,6 milliards d'euros.

 
0 commentaire - Altice affirme ne pas vouloir lever de fonds
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]