Amazon France : les entrepôts devraient rester fermés après le déconfinement

Amazon France : les entrepôts devraient rester fermés après le déconfinement©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 08 mai 2020 à 10h43

Suite à la confirmation en appel de son interdiction de vendre des produits non-essentiels, Amazon veut prolonger jusqu'au 13 mai l'arrêt de l'activité de ses centres de distribution, fermés depuis le 16 avril.

Le feuilleton Amazon continue... Alors que le jugement l'interdisant de vendre des produits non-essentiels a été confirmé par la Cour d'appel de Versailles le 24 avril dernier, le géant américain de la logistique devrait maintenir ses entrepôts portes-closes encore quelques jours en France.

"L'astreinte, telle que précisée par la Cour d'Appel, nous oblige à envisager de poursuivre la suspension d'activité de nos centres de distribution français jusqu'au mercredi 13 mai inclus", a expliqué le groupe sur son compte Twitter. "Dans le même temps, nous continuons à travailler avec nos partenaires sociaux et à évaluer la meilleure façon d'opérer nos centres de distribution à la lumière de la décision de la Cour", a-t-il assuré.

Pour rappel, les centres de distribution d'Amazon sont fermés depuis le 16 avril, alors que la Cour d'appel de Versailles a donné raison aux syndicats, qui réclamaient une réelle évaluation des risques liés au Covid-19, et a fixé une astreinte de 100.000 euros par infraction.

Amazon en "désaccord" avec la justice

"En parallèle du processus en cours avec les représentants du personnel", le géant du e-commerce affirme également réitérer son "désaccord avec les récentes décisions de justice qui ont été prononcées et avons décidé de nous pourvoir en cassation".

En parallèle du processus en cours avec les représentants du personnel, nous réitérons notre désaccord avec les récentes décisions de justice qui ont été prononcées et avons décidé de nous pourvoir en cassation.
- AmazonNewsFR (@AmazonNewsFR)

Selon Amazon France, qui avait fait l'objet de six mises en demeure de l'inspection du travail, ses centres de distribution sont "sûrs". "Actuellement nous informons et consultons les Comités Sociaux et Economiques centraux et locaux de l'entreprise et appelons à leur collaboration pleine et constructive pendant ce processus", a également indiqué le groupe.

Liste des produits autorisés élargie

"Nous travaillons activement pour reprendre une activité normale, dans l'intérêt de nos clients en France, de nos collaborateurs et des TPE et PME françaises qui comptent sur Amazon pour développer leur activité", a ajouté l'entreprise.

Par ailleurs, la Cour d'appel avait élargi la liste des produits qu'Amazon peut continuer à livrer dans l'attente d'une évaluation des risques liées au Covid-19. Les clients français d'Amazon peuvent également continuer de commander des produits auprès des entreprises indépendantes qui vendent sur la plateforme. En effet, l'arrêt des livraisons ne concerne pas les produits des vendeurs indépendants sur Amazon Marketplace.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.