Ant Group, la fourmi qui a fait son trou dans la caverne d'Alibaba

Chargement en cours
Logo de Alipay, plateforme de paiement et propriété de Ant group, sur un immeuble à Shanghai, le 28 août 2020
Logo de Alipay, plateforme de paiement et propriété de Ant group, sur un immeuble à Shanghai, le 28 août 2020
1/2
© AFP, HECTOR RETAMAL

AFP, publié le mardi 27 octobre 2020 à 09h47

Le chinois Ant, qui s'apprête à réaliser la plus grosse entrée en Bourse de l'histoire, est un géant du paiement électronique dans son pays, mais la marque à la fourmi bleue reste peu connue à l'étranger.

Ant Group, qui prévoit de lever la somme record de 34 milliards de dollars lors d'une double opération à Hong Kong et Shanghai, est affilié au leader chinois du e-commerce Alibaba.

Ce groupe a été fondé en 1999 par Jack Ma, l'homme le plus riche de Chine.

- Portefeuille 2.0 -

Ant Group est le propriétaire d'Alipay, une plateforme de paiement rapidement devenue indispensable dans le quotidien des Chinois.

Ce système se présente sous la forme d'une application pour smartphone. Alipay permet de régler ses achats en ligne directement sur son écran ou dans les commerces au moyen de codes QR à scanner.

Son principal concurrent en Chine est WeChat Pay, détenu par le géant de l'internet Tencent.

Ces deux plateformes ont en quelques années fait basculer la Chine d'un pays où l'argent liquide régnait en maître, à une société qui vit pratiquement sans cash. Même au marché, la plupart des gens règlent leurs achats de fruits et légumes à l'aide de leur téléphone.

- Plus fort que PayPal -

Alipay est la plus grande plateforme de paiement au monde.

Présent dans plus de 80 millions de magasins, ce système est utilisé chaque mois par plus de 700 millions de personnes, selon les chiffres communiqués par l'entreprise.

Ant revendique un volume annuel de transactions dépassant les 118.000 milliards de yuans (14.400 milliards d'euros), soit cinq fois plus que le géant américain PayPal.

Alipay est également à l'origine de "Yu'e Bao", un fonds de placement géant qui permet à tout un chacun de faire fructifier son argent depuis son téléphone portable. Les taux d'intérêt pratiqués y sont bien plus avantageux que ceux des banques traditionnelles.

Alipay a révolutionné ce secteur en Chine, où environ 10% de la population n'a pas de compte en banque.

- Fourmi bleue -

Symbole par excellence de l'épargne et de la prévoyance, c'est une fourmi bleue tout sourire qui incarne le logo d'Ant ("fourmi" en anglais, "mayi" en chinois).

Le choix de cet insecte s'est vite imposé comme une évidence pour l'entreprise: "Ce qui est petit est beau, et ce qui est petit est puissant", explique Ant dans sa présentation.

Créé en 2014, Ant Group est formellement séparé d'Alibaba depuis quelques années. Le groupe était auparavant connu sous le nom Ant Financial.

- Alibaba comme parrain -

En deux décennies, l'emblématique Jack Ma a fait d'Alibaba un mastodonte du commerce en ligne, diversifié dans le cinéma, les contenus vidéo, une application mobile de livraison de repas, mais aussi... les magasins traditionnels.

La révolution numérique et le boom des services en ligne ont poussé le milliardaire à repenser la manière d'effectuer des achats.

Comment instaurer de la confiance pour les transactions entre clients et commerçants?

La réponse sera à l'origine d'Alipay: la plateforme servira d'intermédiaire et de garantie. Les commerçants ne pourront toucher leur rémunération qu'une fois les marchandises réceptionnées et ils seront notés par leurs clients.

Aujourd'hui, les achats se font en ligne sur Alibaba et sont payés avec Alipay.

Une idée loin d'avoir fait, semble-t-il, l'unanimité à ses débuts.

"C'est le système le plus stupide qu'on ait jamais vu, personne ne l'utilisera", s'est ainsi entendu dire Jack Ma selon la légende.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.