Apple a vendu moins d'iPhones à Noël

Apple a vendu moins d'iPhones à Noël©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 02 février 2018 à 10h11

Apple a vendu moins d'iPhones que prévu pendant la période cruciale de Noël et a livré jeudi des prévisions de résultats décevantes pour les trois premiers mois de 2018. Sur les trois derniers mois de 2017, le groupe américain a vendu 77,32 millions de ses smartphones, contre 78,3 millions un an plus tôt.

Le prix de vente moyen des iPhone a toutefois atteint 796 dollars contre 756 attendu, ce qui est analysé comme une bonne nouvelle pour les nouveaux modèles sortis à l'automne selon le directeur financier Luca Maestri. "Cela est vraiment dû au succès de l'iPhone X et aussi de l'iPhone 8 et du 8 plus", a-t-il dit à Reuters. "La nouvelle gamme a vraiment bien marché", a-t-il poursuivi, pour tenter de contredire l'idée que les ventes de l'appareil star de la marque s'essoufflent, après les pics de 2015.

Attentes élevées

Les chiffres, qui seraient extraordinaires pour pratiquement n'importe quelle autre société dans le monde, soulignent les attentes élevées des investisseurs vis-à-vis d'Apple. Ils soulignent également les inquiétudes suscitées par la faible demande pour les iPhones, mises en avant par les récents rapports sur les commandes d'Apple aux fournisseurs et par la baisse des estimations des analystes.

Pour Apple, vendre mois de téléphones signifiera à terme vendre davantage de services connexes, d'accessoires et d'autres appareils. Cela laisse également moins de temps à l'entreprise pour créer son prochain grand succès, potentiellement dans la technologie portable, la réalité augmentée ou même le transport.

Réserves de cash

Le groupe américain prévoit pour la période janvier-mars, deuxième trimestre de son exercice décalé, un chiffre d'affaires compris entre 60 et 62 milliards de dollars (48-50 milliards d'euros) et une marge opérationnelle de l'ordre de 38 à 38,5%.

Le groupe, qui va payer 38 milliards de dollars d'impôts pour rapatrier ses réserves de trésorerie amassées à l'étranger, a fait état d'un bénéfice net de 20,07 milliards de dollars pour son premier trimestre, soit 3,89 dollars par action, contre 17,89 milliards (3,36 dollars/action) un an plus tôt.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU