Apple visé par une plainte en France !

Apple visé par une plainte en France !
Apple logo magasin

Boursier.com, publié le jeudi 28 décembre 2017 à 10h33

Depuis une semaine, l'américain Apple reste au coeur de la polémique... Le groupe californien a en effet reconnu brider volontairement certains de ses anciens modèles d'Iphones. Une annonce qui n'est pas du goût de tout le monde et risque de causer du tort à la multinationale américaine devant les tribunaux.

"Des pratiques inacceptables"

C'est notamment le cas de l'association HOP (Halte à l'obsolescence programmée), qui a déposé une plainte à l'encontre d'Apple. Un recours déposé au tribunal de grande instance de Paris avec pour motif : obsolescence programmée et tromperie de la part de la marque américaine.

"A plus de 1.200 euros le téléphone, soit plus d'un smic, ces pratiques sont inacceptables et ne peuvent rester impunies", a déclaré Laetitia Vasseur, co-fondatrice et déléguée générale de HOP. Selon elle, Apple profite de sa position sur le marché : "tout est orchestré pour contraindre les consommateurs à renouveler leurs smartphones".

Les plaintes se multiplient

Le 20 décembre, la marque à la pomme a reconnu ralentir les performances des anciens modèles d'Iphones. L'explication : certaines mises à jour de son système d'exploitation avaient pour effet de ralentir le fonctionnement d'anciennes versions d'Iphones. Les téléphones possédant des batteries usées ont donc été ralentis afin d'éviter qu'ils ne s'éteignent brusquement...

En France, l'obsolescence programmée est un délit qui peut engendrer selon l'association HOP "une peine maximale de deux ans de prison et une amende allant jusqu'à 300.000 euros et 5% du chiffre d'affaires annuel". Aux Etats-Unis, huit plaintes ont également été déposées...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.