Apprentissage : du mieux !

Apprentissage : du mieux !©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 03 août 2018 à 16h14

Afin de faire reculer le chômage de masse, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud avait engagé une grande refonte de l'apprentissage, de la formation professionnelle, mais également de l'assurance chômage... Une réorganisation qui commence à porter ses fruits !

La meilleure porte d'entrée vers l'insertion professionnelle

"Les demandes d'apprentissage en sortie de troisième ont augmenté de 45%... C'est la première fois que ça arrive !" a déclaré la ministre sur Franceinfo. L'année dernière, dans le secteur public et privé, 307.000 contrats en apprentissage ont été signés, soit une hausse de 5,6% en un an.

L'apprentissage est considéré comme une des meilleures voies vers le monde du travail. C'est pour cela que certaines règles ont été assouplies, afin d'ouvrir la porte aux nouveaux arrivants. De nouveaux droits ont notamment été octroyés aux apprentis...

Endiguer le chômage de masse

L'avantage : la possibilité pour tous de continuer une formation étudiante, tout en se forgeant une expérience professionnelle au sein d'une entreprise. Un phénomène qui n'est pas encore totalement compris par les Français qui ne sont que 7%, âgés de 16 à 25 ans, à choisir ce chemin.

Le gouvernement s'est fixé comme objectif avec cette réforme d'endiguer le taux de chômage des jeunes, d'environ 22% en France pour les 15-24 ans. L'idée est de passer d'une logique dite "administrée" dans laquelle les centres de formation d'apprentis (CFA) se finançaient en grande partie auprès des régions à une logique dite "de marché"...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU