Après les "oublis", Jean-Paul Delevoye s'est "trompé" sur sa déclaration de patrimoine

Après les "oublis", Jean-Paul Delevoye s'est "trompé" sur sa déclaration de patrimoine
delevoye jean paul démission

Boursier.com, publié le lundi 16 décembre 2019 à 16h52

Selon les informations du 'Parisien', le haut-commissaire aux retraites, qui a présenté sa démission lundi, s'est également "trompé" sur sa situation patrimoniale.

Treize oublis mais aussi une erreur... Dans la tourmente depuis une semaine suite aux découvertes sur ses activités et mandats non déclarés, le haut-commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye a présenté sa démission "de sa propre initiative" au président Macron "qui l'a acceptée, avec regret", comme l'a indiqué lundi l'Elysée.

Pour autant, les révélations continuent de pleuvoir sur l'ancien médiateur de la République. Alors que la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) poursuit ses investigations, Jean-Paul Delevoye aurait en effet également commis des erreurs sur sa deuxième déclaration obligatoire relative au patrimoine, selon les informations du 'Parisien'.

La déclaration de patrimoine de Jean-Paul Delevoye serait toujours en cours de vérifications. Le site de la HATVP, qui doit normalement la mettre en ligne, tarde à le faire. Le journal explique que si cela prend autant de temps, c'est "parce que les services de contrôle de cette instance, créée en 2013 après l'affaire Cahuzac, ont levé un lièvre".

"C'est moi qui ai rempli mes deux déclarations"

De son côté, celui qui avait été désigné en septembre 2017 pour préparer le "système universel" promis par le chef de l'État s'était d'abord dit étonné que cette déclaration ne soit pas déjà publiée. Il s'est toutefois souvenu, par la suite, qu'il avait dû la refaire. "Je m'étais trompé sur ma situation patrimoniale, j'avais aussi mis le patrimoine de ma femme. On m'a dit de le corriger, car je devais indiquer mon seul patrimoine", a-t-il confié.

"J'avoue, autant je suis rigoureux sur les budgets publics, autant c'est ma femme qui s'occupe de tout ce qui est l'administratif" de la maison Delevoye, a-t-il indiqué, avant de préciser : "Mais c'est moi qui ai rempli mes deux déclarations".

Quand Jean-Paul Delevoye assurait avoir été "extrêmement attentif"

Pourtant, le 14 décembre dernier, Jean-Paul Delevoye avait assuré au 'Monde' avoir été "extrêmement attentif" à sa déclaration de patrimoine lorsqu'il est devenu haut-commissaire au gouvernement et qu'il a "toujours considéré que le déclaratif devait être contrôlé par des personnes assermentées". "J'ai fait appel à un expert-comptable", avait-il affirmé.

Dans une volonté de se dédouaner des "omissions par oubli", le haut commissaire aux retraites avait même avoué "ne pas avoir porté la même attention" à sa déclaration d'intérêts, "sans doute parce que j'étais obnubilé par ma déclaration de patrimoine".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.