Après sa cyberattaque, Colonial Pipeline va rouvrir ses oléoducs

Après sa cyberattaque, Colonial Pipeline va rouvrir ses oléoducs
colonial pipeline

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 13 mai 2021 à 10h36

L'exploitant américain d'oléoducs avait indiqué avoir été victime d'une cyberattaque vendredi dernier...

L'exploitant américain d'oléoducs avait indiqué avoir été victime d'une cyberattaque vendredi dernier...

Mis à l'arrêt après une cyberattaque il y a quelques jours, l'exploitant américain d'oléoducs Colonial Pipeline va reprendre ses activités, a annoncé mercredi la secrétaire à l'Energie, Jennifer Granholm.

"Nous venons de raccrocher le téléphone avec le PDG de Colonial Pipeline. Ils vont relancer l'activité des oléoducs aujourd'hui vers 17h00", a-t-elle précisé sur Twitter. Une porte-parole de Colonial Pipeline a également confirmé l'information.

Le réseau d'oléoducs du groupe transporte plus de 2,5 millions d'essence, de diesel et de kérosène par jour du golfe du Mexique vers le sud-est et l'est des Etats-Unis.

Ruée sur les pompes

"Le 7 mai, la compagnie Colonial Pipeline a appris qu'elle était victime d'une attaque de cybersécurité. Nous avons mis certains de nos systèmes hors ligne par précaution afin de contenir la menace, ce qui a temporairement interrompu toutes les opérations de pipelines et affecté certains de nos systèmes informatiques", avait indiqué la semaine dernière le groupe dans un communiqué.

Ses systèmes informatiques sont paralysés par un "ransomware", un logiciel qui crypte des fichiers et empêche leur utilisation, installé par des cyberdélinquants dans le but d'obtenir une rançon.

La fermeture forcée des oléoducs de Colonial Pipeline fait craindre une pénurie de produits pétroliers et a provoqué une ruée sur les pompes dans certaines stations-service.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.