Après une année 2017 marquée par les "couacs", la SNCF va devoir rendre des comptes

Après une année 2017 marquée par les "couacs", la SNCF va devoir rendre des comptes©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 27 décembre 2017 à 15h39

Des pannes et des couacs à répétition à Montparnasse, mais aussi à Bercy et à Saint Lazare... La ministre des Transports, Elisabeth Borne, a écrit mercredi au président de SNCF Mobilités, Guillaume Pepy, et de SNCF Réseau, Patrick Jeantet, pour qu'ils s'expliquent au sujet de la récente série d'incidents qui ont affecté le trafic ferroviaire dans les gares parisiennes.

"Ces derniers mois ont vu une succession d'incidents importants et médiatisés dans plusieurs gares parisiennes, et tout particulièrement la gare Montparnasse", souligne la ministre des Transports.

"Légitime exaspération"

En plus de la panne informatique du 3 décembre à Montparnasse, elle fait référence au problème d'alimentation électrique du 26 décembre qui a bloqué "l'ensemble des mouvements des trains" à Saint-Lazare, ainsi qu'à l'affluence de voyageurs bien supérieure à la capacité de transport de l'entreprise publique dans les gares de Bercy et Saint-Lazare le 23 décembre.

"Pour beaucoup, et notamment pour les voyageurs touchés par ces incidents, la répétition de ces situations apparaît incompréhensible et suscite une légitime exaspération", peut-on lire dans la lettre. "Elle alimente un sentiment de perte de maîtrise des fondamentaux du service public ferroviaire auquel, vous le savez, les Français sont très attachés".

"Restaurer la confiance"

"Pour tirer ensemble le bilan de ces incidents et de cette période de grands déplacements, je souhaite que vous me présentiez vos analyses et les actions engagées", ajoute-t-elle. Elle précise vouloir savoir dans quelle mesure le "plan de rénovation du réseau" et le "programme robustesse et information" peut "restaurer la confiance dans le système ferroviaire".

Elisabeth Borne a convoqué Guillaume Pepy et Patrick Jeantet le 8 janvier. La ministre avait déjà demandé à Patrick Jeantet de lui proposer une nouvelle organisation et une nouvelle gestion des grands travaux après le "bug informatique" du 3 décembre.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Après une année 2017 marquée par les "couacs", la SNCF va devoir rendre des comptes
  • avatar
    ptitnours -

    S=Société N=Nationale C=Couillons F= Fainéants