Argentine: Christine Lagarde soutient les réformes du président Macri

Argentine: Christine Lagarde soutient les réformes du président Macri
El presidente argentino, Mauricio Macri (D) se encuentra con la directora del Fondo Monetario Internacional (FMI), Christine Lagarde, el 16 de marzo en Buenos Aires

AFP, publié le samedi 17 mars 2018 à 04h33

Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), a félicité vendredi le président argentin Mauricio Macri pour ses réformes économiques, soulignant notamment sa prudence en matière de déficit budgétaire.

L'Argentine n'avait plus reçu de directeur général du FMI depuis 2007.

"Ce fut un honneur de rencontrer le président Mauricio Macri. Je l'ai félicité pour les importantes réformes que son administration a lancées et pour son leadership à la présidence argentine du G20", a déclaré Mme Lagarde sur son compte Twitter.

Le G20 Finances doit se tenir lundi et mardi prochains à Buenos Aires sous la présidence argentine.

Le président argentin a reçu Christine Lagarde dans la résidence présidentielle d'Olivos, en présence du ministre des Finances Nicolas Dujovne.

Jeudi, Mme Lagarde avait salué la politique "gradualiste" du gouvernement Macri lors d'une conférence à l'Université privée Di Tella, pour n'avoir pas "attaqué brutalement le déficit budgétaire mais en prenant en compte la capacité de l'économie et de la société argentines à y répondre".

Elle avait aussi assuré à cette occasion qu'elle n'était pas venue en Argentine pour négocier ou prêter des fonds à ce pays, "parce que l'Argentine ne l'a pas demandé", a-t-elle dit.

L'Argentine a cessé de dépendre du FMI depuis 2006, date à laquelle le président Nestor Kirchner avait réglé la dette du pays de 9,6 milliards de dollars.

Depuis l'arrivée au pouvoir du président Macri en 2015, le FMI a repris ses missions techniques annuelles dans le pays.

Le FMI a depuis salué la libéralisation du marché des changes, la réduction des coûts du travail et l'allègement des restrictions commerciales. 

En décembre dernier, un rapport du FMI a également salué les efforts de l'Argentine pour "restaurer l'intégrité et la transparence" du secteur public, tout en mettant en garde contre le déficit budgétaire et l'inflation, qui doit être réduite à 15% en 2018, après avoir atteint 41% en 2016 et 24,8% en 2017.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
7 commentaires - Argentine: Christine Lagarde soutient les réformes du président Macri
  • avatar
    ajlbn -

    référence à l'article :

    A l'Assemblée, les Insoumis mettent à l'affiche leurs propositions


    Statut : refusé

    Il y a 2 heures


    Que de haines contre la France Insoumise! Du moins de la part des tenants du libéralisme, de la mondialisation sans contrainte, des serviteurs du patronat, et des soutiens à une politique de casse du tissu social, et industrieux, de la Nation! Les cellules de réponses formatées sont à la manœuvre. Les propositions de ce mouvement, et de la vraie gauche, sont de bon sens, et ont le soutien d'une large part de l'opinion. Mais le réflexe de caste fait que tous les amendements sont rejetés. Il faut laminer l'opposition, comme le pouvoir a voulu détruire les syndicats! Ce n'est plus la démocratie, c'est le mépris pour une partie non neutre de la représentation nationale, et pour ceux , majoritaires, de fait, qui n'ont pas voté Macron, ou qui ont voté contre la châtelaine Le Pen.
    -200- fois censuré-repassé
    On est arrivé aux 200 fois censuré-repassé! Bravo! Médaille d'OR de la Liberté d'Expression filtrée par la Pensée Unique! Vous avez gagné en plus un 2° rappel de l'article 11 de la déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen:
    Art. 11. -. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi

    Maintenant, vous l'avez lu, vous pouvez l'appliquer de manière égale pour tous, et pas en fonction de vos désirs ou convictions, sinon, ce n'est plus de la modération mais Anastasie et ses ciseaux! Et comme la France est encore un Pays Libre, et que nous ne sommes plus sous Pétain.
    Pour ma part, je continue déjà jusqu'au 29 mars date de la fermeture provisoire du site, et après on recommence...si nécessaire.

  • avatar
    sniffsniff -

    Lagarde et Tapi ça en est où ?

  • avatar
    SimonNavy -

    Macri, c'est le pluriel de Macron ?

  • avatar
    pigeonxxl38 -

    madame Lagarde qu'est-ce qu'elle peut bien soutenir sans doute les bourrés de fric ......

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    le 17 03 2018 à 12 55

    tant que Mme Lagarde est en Argentine et que l'Argentine semble sur de non rail peut-être pourrait-elle nous dire qu'elle est la vitesse des trains circulant en Argentine.

    parce que nous en France, après avoir diminuer la vitesse au travail en la ramenant à 35 H / semaine, voila't'y pas que maintenant on veut en plus diminuer la vitesse pour se rendre au travail !

    Alors que pour les trains, les accidents sont nombreux !

    Drame de Millas: "selon la SNCF, tout fonctionnait parfaitement"
    Statut : publié
    30 décembre, 15:31
    le 30 12 2017 à 12 02
    En tous cas, face à ce drame, dans un premier temps et en mesure conservatoire, il faudrait peut-être abaisser la vitesse de tous les trains à 80 Km/ h, placer des radars le long des voies, faire des contrôles ferroviaires fréquents et effectués par la police, un peu comme pour les voitures en sommes.

    il me semble qu'il y a là un vide juridique que les députés devraient combler au plus vite? C'est tout de mêem intolérable que dans un pays comme la France, il n'y ait pas de loi pour dire qu'elle doit être la vitesse des trains.