Arnaud Lagardère renforce son emprise à la tête de son groupe

Arnaud Lagardère renforce son emprise à la tête de son groupe
Arnaud Lagardère, le 3 mai 2018 à Paris

AFP, publié le lundi 17 août 2020 à 22h33

Le groupe Lagardère a annoncé lundi soir avoir renouvelé pour quatre années le mandat de gérant d'Arnaud Lagardère, qui devait initialement s'achever au mois de mars prochain, et entamer une réorganisation de sa gouvernance avec notamment la création d'un conseil de gérance.

Cette décision intervient moins d'une semaine après la formation d'une alliance entre les deux premiers actionnaires du groupe, Vivendi et le fonds d'investissement Amber Capital, afin de demander quatre sièges au conseil d'administration de Lagardère et la convocation d'une assemblée générale à la rentrée.

"Le conseil de surveillance a approuvé le renouvellement du mandat de gérant de Monsieur Arnaud Lagardère pour une durée de quatre ans à compter du 17 août 2020", explique le groupe dans son communiqué, justifiant ce choix par la nécessité de "stabiliser la gouvernance du groupe dans une période inédite".

La durée du mandat de gérance était jusqu'ici de six années.

Lagardère a vu ses résultats semestriels fortement dégradés à cause de la crise provoquée par la pandémie de coronavirus, plongeant dans le rouge sur la première moitié de l'année, notamment du fait d'un effondrement de son activité Travel Retail, qui concerne la distribution dans les lieux de transport (gares et aéroports).

Parallèlement au renouvellement du mandat de son gérant, le groupe met en place un "conseil de gérance" composé des cinq membres du conseil exécutif ainsi que des deux dirigeants de Lagardère Publishing et Lagardère Travel Retail.

La direction a par ailleurs présenté une "feuille de route stratégique" afin de faire face à la crise, qui passe par une "adaptation du modèle concessif pour gagner en agilité et en flexibilité" concernant Travel Retail, et une attitude offensive du côté de l'édition, pour laquelle le groupe compte profiter des "nombreuses opportunités de consolidation à court terme".

Ce renforcement de la gérance apparaît comme une réponse au pacte annoncé le 11 août par Vivendi et Amber Capital, qui détiennent respectivement 23,5% et 20% du capital de Lagardère et souhaitaient entamer des démarches afin d'avoir au conseil de surveillance une représentation minoritaire, de trois membres pour Amber Capital et un membre pour Vivendi.

Il s'agissait pour les deux premiers actionnaires de renforcer leur position en vue du renouvellement du mandat de gérant d'Arnaud Lagardère, initialement prévu au premier trimestre 2021.

Amber Capital n'a cessé de répéter sa volonté de "solliciter la nomination d'un ou de plusieurs membres au conseil de surveillance", et d'œuvrer pour la transformation en société anonyme de Lagardère, actuellement sous statut de commandite par action, rappelle-t-il.

Ce statut atypique du groupe Lagardère permet au patron et héritier de l'entreprise Arnaud Lagardère (associé-commandité) de conserver le contrôle avec seulement quelque 7% des parts. En contrepartie, il est responsable indéfiniment des dettes de l'entreprise sur ses biens propres.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.