Ascometal : le Suisse Schmolz + Bickenbach remporte la mise

Ascometal : le Suisse Schmolz + Bickenbach remporte la mise©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 29 janvier 2018 à 12h16

Ascometal va franchir les Alpes. Le fabricant d'aciers spéciaux qui avait déposé le bilan en novembre dernier va être repris par Schmolz + Bickenbach. Le tribunal de Strasbourg a retenu l'offre du groupe suisse au détriment de celle de l'anglo-indien, Liberty House. Selon Reuters, à l'origine de l'information, la reprise sera effective à compter du 1er février.

1.300 emplois en jeu

Les deux candidats avaient présenté des offres globales qui devaient préserver l'essentiel des emplois d'Asco Industries, soit environ 1.300 salariés répartis sur cinq sites en France. L'offre de Liberty avait la préférence de la direction d'Ascoval et des administrateurs judiciaires. Celle de Schmolz + Bickenbach avait cependant été jugée financièrement plus crédible par le procureur. Le groupe S+B proposait d'investir 195 millions d'euros dans l'entreprise. Liberty en annonçait 300 mais sollicitait des financements publics. L'Espagnol Sidenor et l'Italien Beltrame avaient également tenté leur chance sur ce dossier mais leurs offres n'avaient pas été retenues.

Quid d'Ascoval?

L'avenir de l'aciérie Ascoval, une co-entreprise entre Ascometal et Vallourec qui emploie 300 personnes à Saint-Saulve, dans le Nord, s'inscrit en revanche en pointillés. L'offre de la firme helvète couvrait en effet tout le périmètre d'Ascometal, sauf Ascoval...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.