Assurance auto et coronavirus : l'UFC demande de rembourser

Assurance auto et coronavirus : l'UFC demande de rembourser
autoroute panneau

Boursier.com, publié le lundi 27 avril 2020 à 10h20

Le nombre des accidents de voitures a chuté de 90% depuis le début du confinement. L'association appelle à une réduction de 2,2 milliards d'euros des cotisations, soit une baisse de 50 euros par automobile et 29 euros par moto.

La crise du coronavirus en France et le confinement ont fait chuter le nombre d'accidents de la route de 91%, selon des calculs réalisés à partir du baromètre mars 2020 de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière.

Une aubaine pour les assureurs : l'UFC-Que Choisir estime que la baisse des indemnisations pourrait générer une économie allant de 1,4 à 2,3 milliards d'euros à leur profit. Selon son scénario médian, qui prévoit un retour à la normale à horizon mi-juillet, l'association table sur une baisse des indemnisations de l'ordre de 1,8 milliard d'euros.

Diminuer le montant des primes

Alors que de nombreux ménages souffrent financièrement du confinement, l'UFC-Que Choisir demande aux pouvoirs publics "que les économies des assureurs bénéficient intégralement aux assurés. Pour que la baisse des cotisations soit strictement égale à celle des indemnisations, les assureurs doivent diminuer davantage le montant des primes", écrit l'association de défense des consommateurs dans un communiqué.

Elle rappelle que les primes comprennent des taxes proportionnelles que les assureurs collectent pour l'Etat. "En conséquence, le scénario médian de l'association appelle à une réduction de 2,2 milliards d'euros des cotisations, soit une baisse de 50 euros par automobile et 29 euros par moto".

Courrier-type

"Cette démarche est pleinement légitime puisque la loi prévoit que les assurés peuvent obtenir une réduction du montant de leur prime en cas de diminution du risque au cours de leur contrat", peut-on lire dans le communiqué.

L'association met à leur disposition un courrier-type pour qu'ils réclament auprès de leur assureur une diminution de leur cotisation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.