Assurance-emprunteur : les perdants et les gagnants du big bang

Assurance-emprunteur : les perdants et les gagnants du big bang
A lire aussi

LesEchos, publié le dimanche 14 janvier 2018 à 11h34

La donne va bel et bien changer sur le marché de l'assurance-emprunteur. Dans une décision rendue vendredi, le Conseil constitutionnel a validé la possibilité pour tous les consommateurs de changer chaque année leur contrat d'assurance-emprunteur.

Déjà valable pour les offres de prêt émises depuis le 22 février 2017, cette mesure s'appliquera également bien, à compter du 1er janvier 2018, à tous les crédits immobiliers en cours, comme l'avait prévu l'amendement « Bourquin ». La Fédération bancaire française (FBF) contestait la rétroactivité de cette mesure sur le stock de contrats. Suite à sa saisine, le Conseil d'Etat avait soulevé l'an dernier une question prioritaire de constitutionnalité.

« En appliquant ce droit de résiliation aux contrats en cours, [le…

Lire la suite sur LesEchos

 
3 commentaires - Assurance-emprunteur : les perdants et les gagnants du big bang
  • avatar
    ajlbn -

    La modération ORANGE censure systématiquement tout ce qui peut être une critique de la nouvelle religion et de son dogme, mais aussi, tout ce qui peut déplaire au fn, sans oublier les critiques concernant la sociale démocratie. Les uns se nourrissant des autres et lycée de Versailles.
    Je repasse moi aussi systématiquement mes commentaires et le premier a été rejeté puis repassé 53 fois, et ce n'est pas fini. Il va falloir créer une Association des déboutés du Droit d'expression sur ORANGE.
    ----
    référence à l'article :
    Les adhérents du Front national sont-ils opposés à un changement de nom ?
    Statut : refusé
    Il y a 2 heures
    Le nom Front National, était pendant la dernière guerre et jusqu'en 1948, celui d'un groupe de résistants proches du parti communiste! Autant dire qu'il représentait, avec d'autres, la lutte contre les nazis, les collaborateurs, et les groupuscules d'extrême droite et pétainistes! Donc rien à voir avec l'actuel mouvement!
    53- fois censuré =repassé
    Comme c'est curieux, ce sujet a encore été "gelé" ce matin! Le nombre de réactions 47 - à côté du bouton REAGIR avait disparu, et le bouton était inactif, impossible de déposer un avis, ou de signaler au modérateur. Ce qui est étrange, c'est que seul ce sujet était "bloqué". J'ai pu déposer ailleurs! Mon avis, respectueux de la charte sera repassé autant de fois que nécessaire. Cordialement
    -------------------------------
    référence à l'article :
    Sondage : Macron et Philippe à nouveau en forte hausse
    Statut : refusé
    Il y a 2 heures
    Se pose la question de la composition du panel de sondés! J'ai fait un sondage honnête chez moi! 100% des personnes consultées sont mécontentes de de gouvernement. Et avec de bonnes raisons comme ci-dessous!
    Les Lois Gattaz-Valls-Hollande-Macron se heurtent aux réalités de la vraie vie! Le patronat nous voulait taillables et corvéables à merci. Pour ce faire, le gouvernement a joué la carte de la division, entre les citoyens, les salariés du privé, du public, les chômeurs, les stagiaires, les retraités, les malades, les étudiants, les artisans, etc...et la division entre les syndicats, en faisant miroiter à certains la possibilité de devenir l'interlocuteur privilégié du pouvoir! Mais les bases syndicales, les délégués de terrain, eux sont restés unis. On les a vu dans les manifs nombreuses! Nos dirigeants ont ajouté, à diverses époques du mépris des insultes à notre endroit! Le "casse toi pauv' c.." de Sarkozy ne s'adressait pas qu'à une personne! Les "sans dent" de Hollande était bien collectif, les riens, les fainéants, les fouteurs de bor..ls, les assistés et autres mots de Macron, étaient de la même veine! Patrons, nous ne serons pas vos nouveaux esclaves! Ni nos enfants et petits enfants!
    35-fois censuré-repassé
    -----------------------------------------------
    référence à l'article :
    "Pas de nouvel impôt" : croyez-vous le gouvernement ?
    Statut : refusé
    Il y a 2 heures
    92% de NON! Mais c'est surement parce que nous n'avons pas compris...Un déficit d'explication? Sarkozy avait supprimé la taxe professionnelle, promis juré sans impôt nouveau, et deux taxes sont venues remplacer la TP! Alors, avec Macron, on peut s'attendre, non pas à un impôt, mais à un prélèvement volontaire obligatoire temporaire à durée non précisée, ou à une aide tellement bien calculée et adaptée à chacun qu'elle pourra faire basculer l'heureux bénéficiaire dans une tranche supérieure d'imposition (non de contribution de solidarité avec les nantis nécessiteux) qui permettra de récupérer encore plus de picaillons, et roule ma poule!
    08- fois censuré-repassé
    ----------------------------------
    référence à l'article :
    Congrès du PS: quatre candidats pour une bataille à l'issue incertaine
    Statut : refusé
    Il y a 2 heures
    Victime du Hollandisme libéral et accompagnateur de la mondialisation sans combat, qui a fait perdre à la gauche et aux écolos quasi toutes les élections intermédiaires, ce parti se vide de sa substance. S'il se raccroche encore à la sociale démocratie de soutien du gouvernement actuel, façon allemande, alors ce sera sa disparition totale.
    Avant d'élire un chef il serait bon qu'il définisse sa politique. Que la ligne vienne de la base.
    04- censuré-repassé

  • avatar
    santenay -

    enfin, c'est très bien, mais à quand le remboursement des sommes versées pour ces assurances-emprunteurs, lorsque le prêt est arrivé à terme ( devait déjà être voté il y a plusieurs années), à quand une assurance emprunteur qui baisse chaque année en fonction du montant des sommes à rembourser ???

  • avatar
    Normand14 -

    Une bonne nouvelle...las banques vont s'en mettre moins dans les poches...!! Bien pour les jeunes qui se lancent dans l achat.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]