Aston Martin envisage d'entrer en Bourse en 2018 !

Aston Martin envisage d'entrer en Bourse en 2018 !©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 15 décembre 2017 à 22h48

Les fonds d'investissements propriétaires de la marque de voitures de sport Aston Martin ont confié à la Banque Lazard la mission de préparer une introduction en Bourse, selon des sources citées vendredi par l'agence 'Reuters'. Le bolide préféré de James Bond, le plus célèbre des espions du cinéma, pourrait ainsi être valorisé jusqu'à 3 milliards de livres, soit 3,4 milliards d'euros, à cette occasion.

Selon ces sources, deux options sont sur la table : soit une introduction en Bourse (IPO, ou initial public offering) au 3ème ou 4ème trimestre 2018, soit, à défaut, une vente de gré à gré. Aucune décision finale n'a encore été prise et les investisseurs actuels se réservent la possibilité de conserver leurs positions, tempèrent toutefois les sources.

Premiers bénéfices attendus après 6 ans de pertes

La marque de luxe britannique, fondée il y a 104 ans, est détenue à 90% par le fonds italien Investindustrial (37,5%) et un groupe d'investisseurs koweïtiens. Le groupe a vu ses ventes se redresser nettement ces derniers mois, et a engagé une restructuration qui va lui permettre de retrouver les bénéfices en 2017, après 6 années de pertes...

Sur les 9 premiers mois de 2017, Aston Martin a affiché un bénéfice avant impôts de 22 millions de livres contre une perte de 124 M£ sur la même période de 2016. Les ventes sur 9 mois ont atteint 567 M£ (+84%), avec 3.330 voitures vendues, grâce à une forte demande pour son nouveau modèle Aston Martin DB11 ainsi que pour la série limitée Vanquish Zagato (vendue à partir de 525.000£ pièce) qui a été entièrement vendue.

Si elle se concrétise, l'introduction en Bourse d'Aston Martin suivra les traces de celles de l'italien Ferrari, qui avait été un succès en 2015 à Wall Street. Introduite à 52$ par action, l'action de la marque au cheval cabré cote ces jours-ci environ 104$ sur le NYSE.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU