Au Vietnam, Edouard Philippe annonce dix milliards d'euros de contrats

Au Vietnam, Edouard Philippe annonce dix milliards d'euros de contrats©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 02 novembre 2018 à 15h57

Edouard Philippe est en tournée au Vietnam jusqu'à dimanche, et il a annoncé vendredi la signature de contrats d'un montant total de dix milliards d'euros "d'investissements, d'engagements" dans le pays. Ce déplacement a notamment pour but de "renforcer (le) partenariat économique" entre les deux pays, a expliqué le Premier ministre lors d'une déclaration à la presse au côté de son homologue vietnamien, Nguyen Xuan Phuc.

"Les contrats que nous venons de signer représentent plus de dix milliards d'euros d'investissements, d'engagements dans des domaines aussi variés que l'aérospatial, l'aéronautique, l'énergie, la santé", a-t-il déclaré. "C'est évidemment des contrats qui traduisent l'intensité croissante du lien économique entre les deux pays", a ajouté Edouard Philippe, qui a fait le voyage avec une délégation d'une cinquantaine d'entreprises françaises.

Les deux chefs de gouvernement ont assisté à la signature d'une commande ferme de la compagnie vietnamienne à bas coûts Vietjet portant sur 50 avions A321neo d'Airbus pour 6,5 milliards de dollars (5,71 milliards d'euros). C'est la plus grosse transaction officialisée durant la visite du chef du gouvernement français. Le protocole d'accord avait été signé en juillet au salon de Farnborough (Angleterre), et ce contrat porte à 171 le nombre d'appareils A320 commandés par Vietjet, dont 46 ont déjà été livrés, a précisé le constructeur dans un communiqué.

Cette commande s'inscrit dans le cadre de la politique agressive d'extension de sa flotte de la part de la compagnie vietnamienne, qui fournit ainsi une activité lucrative aussi bien à Airbus qu'à Boeing.

Centrale à gaz pour EDF

L'électricien EDF a pour sa part annoncé la signature, au nom d'un consortium qu'il pilote, d'un mémorandum marquant une nouvelle étape dans un projet de construction et d'exploitation d'une centrale à gaz sur le site de Son My 1.

Les relations commerciales entre la France et le Vietnam sont particulièrement faibles : la part de marché française y est inférieure à 1%... Mais le développement d'une classe moyenne offre des opportunités dans tous les secteurs, dont l'agroalimentaire et les biens de consommation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.