Baisse des impôts de production : 10 milliards d'euros et non 20 milliards

Baisse des impôts de production : 10 milliards d'euros et non 20 milliards©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 17 juillet 2020 à 09h55

Précision du gouvernement après les annonces de Bruno Le Maire, qui avait évoqué une enveloppe de 20 milliards.

Les impôts de production payés par les entreprises installées en France baisseront de 10 milliards d'euros, a déclaré vendredi le gouvernement... Précision de taille après les annonces de Bruno Le Maire qui avait évoqué mercredi une diminution de 20 milliards sur les deux prochaines années.

Il s'agira en fait d'une diminution de 10 milliards d'euros qui sera ensuite pérennisée, a dit la ministre de l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher, sur BFM Business. "C'est 10 milliards de baisse et c'est une baisse massive pour les entreprises", a-t-elle déclaré, en précisant qu'elle serait "particulièrement ciblée sur les industries".

Rectificatif

"L'objectif, c'est effectivement que (cette baisse de 10 milliards) soit pérenne, comme toutes les baisses d'impôts que nous avons enclenchées", a poursuivi Agnès Pannier-Runacher.

Bruno Le Maire avait déclaré mercredi soir sur France 2: "Ce sera une baisse massive, deux fois 10 milliards d'euros. Dix milliards d'euros en 2021, 10 milliards d'euros en 2022."

Produire en France sera moins cher

"Si vous voulez que les entreprises industrielles s'installent sur les territoires, il ne faut pas qu'elles paient, avant même qu'elles fassent des bénéfices, cinq fois plus d'impôts de production qu'en Allemagne." "Produire en France sera moins cher, c'est aussi simple que ça", a-t-il ajouté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.