Bâtiment : vers un léger ralentissement en 2020

Bâtiment : vers un léger ralentissement en 2020©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 12 décembre 2019 à 14h44

La FFB estime que le bâtiment créera encore de l'emploi en 2020, aux environs de 10.000 postes.

L'année aura été positive pour l'activité du bâtiment français, avec une hausse de 1,2% en volume, selon les données dévoilées jeudi par la Fédération du secteur. Cette dynamique devrait se poursuivre l'an prochain mais avec un léger ralentissement (+0,8%), peut-on lire dans un communiqué.

"Le logement neuf s'affiche encore en hausse de 0,8%, malgré une baisse de près de 10 000 ouvertures de chantier (408.000 unités attendues), imputable au seul collectif. Ce dernier segment voit également ses permis s'effondrer d'environ 10 %, du fait du décrochage de la commande HLM", détaille la Fédération française du bâtiment (FFB). En revanche, l'individuel a bénéficié du rebond de 5% des ventes dans le diffus et la production en non résidentiel neuf a continué de progresser rapidement à +5,1%, dans le sillage de hausses respectives de 5,9% et 6,9% des surfaces autorisées et commencées, hors locaux agricoles.

Atterrissage en douceur

Pour 2020, la FFB table donc sur une poursuite de l'"atterrissage en douceur dans le bâtiment", avec une activité en petite hausse de 0,8%. "Le logement neuf résistera avec un retrait limité à 1%, mais le nombre de mise en chantier tombera à 400.000, soit un repli de 8.000 unités, encore une fois dû au collectif, écrit la fédération, dont les membres revendiquent deux tiers des employés du secteur.

S'agissant de l'activité en non résidentiel neuf, elle devrait progresser de 2,8%, notamment grâce au segment des bâtiments industriels et assimilés. Le marché de l'amélioration-entretien, devrait accélérer un peu (+0,9%), bénéficiant notamment du haut niveau des transactions de logements anciens observé depuis trois ans et d'une reprise des crédits pour travaux seuls.

A contrario, la rénovation énergétique du logement souffrira de la réforme du CITE (Crédit d'impôt pour la transition énergétique) en deuxième partie d'année, une fois réalisés les travaux bénéficiant de l'ancien régime.

La FFB estime que le bâtiment créera encore de l'emploi en 2020, aux environs de 10.000 postes y compris intérim en équivalent-emplois à temps plein.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.