Bercy lance le dispositif de renforcement des financements par affacturage

Bercy lance le dispositif de renforcement des financements par affacturage
Bruno Le Maire, ministre de l'Economie

Boursier.com, publié le lundi 07 septembre 2020 à 08h16

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, a signé l'arrêté fixant le cahier des charges du dispositif de renforcement des financements des entreprises par affacturage...

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, a signé, le 6 septembre 2020, l'arrêté fixant le cahier des charges du dispositif innovant de renforcement des financements des entreprises par affacturage annoncé le 10 juillet... Désormais et jusqu'au 31 décembre, les entreprises pourront solliciter auprès des sociétés d'affacturage un préfinancement qui pourra être mis en place dès la prise de commande.

Le principe est rendu possible par la garantie de l'Etat. Désormais, les entreprises n'auront pas besoin d'attendre l'émission des factures comme cela se pratique normalement. Elles gagneront en moyenne 45 jours de trésorerie.

"Ce dispositif novateur accompagne l'effort de relance du Gouvernement. Il permettra aux entreprises d'être payées plus tôt, grâce à la garantie de l'Etat, et soutiendra ainsi leur trésorerie. Il les aidera à honorer leurs commandes, à répondre à l'augmentation de la demande, et donc à prendre le chemin de la reprise", estime Bruno Le Maire.

Préfinancement

Dans le principe, une entreprise qui reçoit une commande pourra obtenir une ligne de financement de sa société d'affacturage, bénéficiant de la garantie l'Etat, sans attendre d'avoir émis des factures à la livraison de sa prestation. Le préfinancement de cette commande, reçu dès son attribution, pourra lui servir à acheter des matières premières, payer des salaires, réaliser sa prestation ou conduire de front un plus grand nombre de projets d'investissement...

Une fois que la facture de cette commande émise, une opération d'affacturage classique prendra le relais. Il s'agira donc pour l'entreprise bénéficiaire d'un contrat bout-en-bout, qui comportera une phase d'affacturage classique -non garantie par l'Etat- précédée d'une phase innovante de préfinancement garanti par l'Etat.

Un moteur de reprise

Ce préfinancement garanti par l'Etat permettra d'accélérer la reprise de l'activité et de contribuer à la détente des délais de paiement au sein des chaînes de valeur, notamment dans l'industrie, le bâtiment et la construction.

"Nous avons veillé avec les sociétés d'affacturage à ce qu'il soit simple et attractif. Je compte sur les sociétés d'affacturage pour proposer largement cette nouvelle offre, à des prix attractifs, pour la rendre accessible à un maximum d'entreprises et pour le distribuer massivement", souligne Bruno Le Maire, Ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.