Bientôt des billets de TER vendus chez les buralistes ?

Bientôt des billets de TER vendus chez les buralistes ?
Guillaume Pepy le président de la SNCF

Boursier.com, publié le mercredi 27 février 2019 à 16h08

"Il faut conserver de la vente de billets TER partout, mais pour ça il faut trouver des solutions intelligentes", estime le patron Guillaume Pépy.

Les boutiques SNCF vont fermer "progressivement", de l'aveu du patron de la compagnie Guillaume Pepy. "Quand un guichet vend une dizaine ou une quinzaine de billets dans la journée, (...) qui paye, pour ça ? C'est le contribuable régional. Et moi j'ai entendu dans l'affaire des 'Gilets jaunes', que le contribuable régional veut savoir où va l'argent et veut savoir si c'est utile", a-t-il argumenté sur BFM Business.

"Il faut conserver de la vente de billets TER partout, mais pour ça il faut trouver des solutions intelligentes", a-t-il estimé. Il a évoqué pêle-mêle des guichets mobiles, testés dans plusieurs régions, grâce à des commerçants qui se déplacent avec leur camionnette. La Poste pourrait aussi à terme vendre des billets de TER, de même que certaines mairies et des maisons de service public.

Une bonne idée ?

Autre idée : Le président des buralistes (Philippe Coy, le président de la Confédération des buralistes, Ndlr) vient me voir la semaine prochaine, et ce que je comprends, c'est qu'il veut que les bureaux de tabac vendent des billets de train", selon Guillaume Pépy. "Je pense que c'est une bonne idée, on vend de moins en moins de cigarettes, on pourrait vendre autre chose", a estimé le patron de la SNCF.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.