Bientôt un code de la route pour les trottinettes ?

Bientôt un code de la route pour les trottinettes ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 21 septembre 2018 à 10h20

Marre de se pousser pour laisser passer les trottinettes électriques ? Le gouvernement va inclure dans le projet de loi d'orientation des mobilités qui sera présenté fin octobre une mesure pour réglementer la circulation de ces petits engins, de plus en plus prisés en France.

"Dans la loi que je présenterai fin octobre, on adoptera le Code de la route pour dire que ces engins électriques qui peuvent aller très vite (...) ne doivent pas être sur les trottoirs, doivent être sur la chaussée", a déclaré la ministre des Transports Elizabeth Borne sur Europe 1 vendredi.

Succès pour le libre-service

La trottinette électrique est actuellement tolérée à petite vitesse sur les trottoirs à l'allure de la marche, soit 6 km/h, maximum, et jusqu'à 25 km/h sur les pistes cyclables. Un maire peut toutefois interdire l'usage des engins à roulettes sur tout ou partie du territoire de sa commune, en fonction des circonstances locales.

Les particuliers sont nombreux à investir, pour gagner du temps pour se déplacer, et plusieurs entreprises ont bien compris qu'un créneau était à prendre, à l'image de la société californienne Lime, qui s'est installée à Paris il y a quelques mois avec ses engins en libre-service, de même que les entreprises Bird et Bolt.

Attention aux excès

Mais certains usagers peuvent se montrer dangereux et gêner les piétons. Début septembre, le maire-adjoint chargé des transports et de l'espace public de Paris, Christophe Najdovski, avait réclamé une réglementation claire pour l'utilisation des trottinettes, maintenant en libre-service dans les rues de la capitale.

"Certain(es) peuvent aller jusqu' 40 km/h, et il est hors de question que l'on puisse cohabiter à cette vitesse sur les trottoirs avec des piétons", avait-il dit... "Cela nécessite que l'on puisse définir, peut-être, différentes catégories de vitesse et donc différents usages de ces véhicules."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.