Bientôt une aide à l'acquisition d'une voiture pour les faibles revenus ?

Bientôt une aide à l'acquisition d'une voiture pour les faibles revenus ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 20 mai 2019 à 15h02

L'exécutif pourrait s'inspirer du programme d'investissement social monté par Renault et l'association "Entreprise & Pauvreté".

Difficile de trouver un emploi quand on n'a pas de voiture... Le gouvernement, qui a axé son plan pauvreté sur l'accompagnement au retour à l'activité, plancherait donc sur une nouvelle aide à l'acquisition d'un véhicule pour les Français les moins aisés.

Selon le journal 'Les Echos', il pourrait pour cela s'inspirer du programme d'investissement social monté par Renault et l'association "Entreprise & Pauvreté", fondée par par Emmanuel Faber (Danone) et Martin Hirsch (AP-HP) en 2010. Depuis 2016, 400 voitures ont ainsi été livrées à des personnes qui en avaient besoin pour travailler ou rechercher un emploi.

10.000 voitures en 2022

"Depuis juin 2016, 400 Dacia Sandero neuves d'une valeur faciale de 7.990 euros ont ainsi été distribuées en location longue durée, avec un microcrédit (via l'Adie ou le réseau des Caisses d'Epargne) et une option d'achat", précise le journal. Il ajoute que Renault propose un prix bas pour les voitures et fait également un geste sur le taux du crédit. Par ailleurs, la moitié des clients ont déjà un véhicule, et peuvent donc toucher la prime à la conversion, soit 2.000 ou 4.000 euros.

L'objectif est d'atteindre 10.000 voitures par an en 2022. Une inspiration pour le gouvernement, à l'heure où les automobilistes font particulièrement entendre leur colère et leurs difficultés à boucler leur budget dédié à la voiture, notamment dans le cadre du mouvement des "Gilets jaunes". Selon 'Les Echos', le gouvernement a mandaté l'inspection générale des finances pour une mission d'expertise. Objectif : proposer une offre de microcrédit permettant aux ménages à faibles revenus d'accéder à des véhicules moins polluants. Tous les constructeurs seraient cette fois concernés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.