Bientôt une flambée des défaillances d'entreprises en France ?

Bientôt une flambée des défaillances d'entreprises en France ?
bureau entreprise

Orange avec Boursier.com, publié le mercredi 14 avril 2021 à 10h33

Le mois de mars a marqué une inflexion, avec une explosion des procédures et des liquidations, selon le cabinet d'études Altares. L'immobilier et l'agriculture inquiètent notamment.

Le mois de mars a marqué une inflexion, avec une explosion des procédures et des liquidations, selon le cabinet d'études Altares. L'immobilier et l'agriculture inquiètent notamment.

"Un an après le début de la crise, la fermeture guette les plus fragiles", estiment les auteurs de l'étude... Les défaillances d'entreprises se sont maintenues à un niveau exceptionnellement bas en France au premier trimestre mais le mois de mars a marqué une inflexion, avec une explosion des procédures et des liquidations, selon une analyse publiée mercredi par le cabinet d'études Altares.

Au cours des trois premiers mois de l'année, 7.406 défaillances d'entreprise ont été enregistrées, un nombre "exceptionnellement bas" en recul de 32,1% par rapport au premier trimestre 2020, dont seule la toute fin avait été affectée par la crise sanitaire.

Mars, point d'inflexion

"Le mois de mars marque cependant un véritable point d'inflexion, tant sur le rythme des ouvertures de procédures que sur leur physionomie, puisque 79% des jugements mènent désormais à la liquidation de l'entreprise. Un niveau jamais atteint en 20 ans", peut-on lire dans un communiqué.

Sur les deux premières semaines de mars, les défaillances d'entreprises sont en très fort recul (-48%), mais sur les deux suivantes elles explosent de 155% comparées à la même période de 2020, qui marquait le début du confinement, le gel des cessations de paiement, la fermeture des juridictions et donc la suspension temporaire des audiences.

Détresse des entreprises

"C'est aussi en mars qu'émergent des chiffres concrets sur la détresse de centaines d'entreprises qui se trouvent en cessation de paiement, en dépit des dispositifs de soutien publics. Car désormais, 8 entreprises sur 10 qui se présentent devant les tribunaux sont directement liquidées, un taux jamais atteint depuis 20 ans", explique Thierry Millon, directeur des études Altares.

Quels sont les secteurs touchés ?

Selon ce rapport, les défaillances s'affichent en recul dans la plupart des secteurs mais plusieurs activités démontrent déjà des signes de fragilité. La situation est par exemple tendue dans l'immobilier, en particulier en promotion immobilière (+85%) ou autres activités immobilières telles que les marchands de biens ou la location (+15%).

Le nombre de jugements a augmenté de 35% en conseil en relations publiques et communication et de 30% en location de courte durée de voitures et de véhicules automobiles légers.

Enfin les ouvertures de procédures sont en retrait de 12% en agriculture mais des tensions s'observent dans plusieurs activités comme la pêche en mer, la culture de la vigne, l'élevage de buffles et autres bovins et l'élevage de volailles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.