Blanchiment d'argent : la Commission européenne avertit 10 pays dont la France

Blanchiment d'argent : la Commission européenne avertit 10 pays dont la France©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 24 janvier 2019 à 15h33

L'Allemagne a reçu un premier avertissement tandis que la France en est à son deuxième. Les pays ont deux mois pour régler cette situation...

Les pays européens n'en font pas assez vis-à-vis de la lutte contre le blanchiment d'argent !... C'est le constat fait par l'exécutif européen qui a décidé de sévir. Parmi les pays visés, certains sont pourtant des moteurs de l'Union européenne...

La France et l'Allemagne sous le coup d'une sanction

Jeudi, la Commission européenne a ainsi adressé un avertissement à l'Allemagne, estimant que le pays dirigé par Angela Merkel n'applique pas assez étroitement les règles communautaires contre le blanchiment d'argent...

Neuf autres pays sont également suivis de près par les instances européennes, c'est notamment le cas de la France qui de son côté a reçu un avis motivé... Contrairement à l'Allemagne qui n'en est qu'à une première remontrance, la France reçoit là un deuxième avertissement. C'est également le cas de la Belgique, la Finlande, la Lituanie et le Portugal.

Des règles qui devaient être appliquées en 2017

Au total, ces derniers mois, ce sont dix pays qui ont été visés par la Commission européenne. La Bulgarie, Chypre, la Pologne et la Slovaquie ont reçu un deuxième avis motivé, étape supplémentaire qui les rapproche encore plus d'une sanction...

La Commission avait laissé aux pays de l'UE jusqu'au 26 juin 2017 pour se mettre en règle avec les nouvelles directives en matière de lutte contre le blanchiment d'argent et contre le financement du terrorisme.

Si celles-ci ne sont pas appliquées, l'exécutif européen pourrait décider de saisir la Cour de justice européenne...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.