Bob Dylan vend son catalogue de droits d'auteur à Universal Music !

Bob Dylan vend son catalogue de droits d'auteur à Universal Music !©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le lundi 07 décembre 2020 à 19h41

A 79 ans, le chanteur et prix Nobel de littérature Bob Dylan vient de céder l'intégralité de son catalogue à Universal Music, filiale de Vivendi. Le prix, qui n'a pas été communiqué, serait de plusieurs centaines de millions de dollars.

A 79 ans, le chanteur et prix Nobel de littérature Bob Dylan vient de céder l'intégralité de son catalogue à Universal Music, filiale de Vivendi. Le prix, qui n'a pas été communiqué, serait de plusieurs centaines de millions de dollars.

Plus de 600 titres, dont "Like a Rolling Stone", "Blowing in the Wind" "The Times They Are A-Changin"... Les droits de l'intégralité de l'oeuvre musicale de Bob Dylan, qui s'étend sur 60 ans, viennent d'être vendus à Universal Music Groupe (UMG), la filiale musicale de Vivendi.

UMG a annoncé lundi ce rachat sans préciser le montant de la transaction effectuée avec l'auteur-compositeur américain, qui s'est aussi illustré en devenant le premier chanteur à se voir décerner le Prix Nobel de Littérature en 2016.

"Cet accord est le plus important de l'édition musicale de ce siècle et l'un des plus importants de tous les temps", a déclaré UMG dans un communiqué de presse. Selon la presse anglo-saxonne, l'opération s'élèverait à plusieurs centaines de millions de dollars, et pourrait être la 2e plus importante depuis la vente du catalogue des Beatles en 2016 : les héritiers de Michael Jackson (qui avait acheté ces droits en 1985) ont revendu les droits des "Fab Four" à Sony pour non moins de... 750 millions de dollars.

Selon le 'New York Times', le catalogue de Bob Dylan aurait été vendu pour plus de 300 millions de dollars.

60 ans de carrière, 125 millions d'albums vendus, 6.000 reprises

Bob Dylan a fait ses débuts sur la scène folk de Greenwich Village à New York au début des années 1960 avant de devenir sans doute l'artiste le plus reconnu et le plus influent de l'ère du rock. A 79 ans, il a vendu plus de 125 millions de disques dans le monde et ses chansons ont été reprises plus de 6.000 fois par des centaines d'artistes. Dylan a sorti en juin dernier son 39e album, "Rough and Rowdy Ways". En pleine crise du coronavirus, l'album a été bien accueilli à la fois par la critique et par le public.

L'artiste américain continuait de donner une centaine de concerts par an dans le cadre de sa célèbre "Never Ending Tour" (Tournée sans fin) jusqu'à ce que la pandémie de coronavirus l'oblige à annuler les concerts.

L'accord signé avec UMG couvre les droits de ses six décennies de carrière, comprenant des hymnes tels que "Blowin' In The Wind", "The Times They Are A-Changin" et "Tangled Up In Blue", ainsi que "Make You Feel My Love", repris avec succès par la chanteuse britannique Adele, et "Things Have Changed", qui lui a valu l'Oscar de la meilleure chanson originale en 2001.

Les catalogues de droits d'auteur, nouvel eldorado de l'industrie musicale

Après avoir traversé une période de crise liée à la transition des CD vers le streaming numérique, l'industrie musicale a de nouveau le vente en poupe depuis 5 ans, ce qui a fait grimper la valeur des catalogues de droits musicaux.

Ainsi, la chanteuse de Fleetwood Mack, Stevie Nicks, a cédé récemment une part de son catalogue à l'éditeur musical Primary Wave, valorisant son oeuvre à plus de 100 M$.

Il y a quelques semaines, Hipgnosis Songs Fund, une société cotée à Londres, a racheté pour 323 M$ non moins de 33.000 chansons de nombreux musiciens, dont George Benson, Mariah Carey, les B-52's, Fleetwood Mac, 50 Cent ou encore Justin Bieber.

Taylor Swift, artiste Universal en conflit avec ses anciens producteurs

En novembre, les droits des six premiers albums de Taylor Swift ont été cédés (sans l'accord de la chanteuse) à un fonds d'investissement, Shamrock, pour 300 M$. A noter que Taylor Swift, en conflit avec ses anciens producteurs, est chez Universal Music depuis 2018 pour sa musique enregistrée et pour l'édition (les droits d'auteur), depuis 2019. Au sein de la filiale de Vivendi, elle garde les droits de ses masters, mais seulement pour ses nouveaux albums.

En 2019, les ventes mondiales de musique ont augmenté pour la 5e année consécutive pour atteindre 20,2 milliards de dollars, grâce à un bond de 23% des services de streaming (Apple Music, Amazon, Spotify, Deezer...) qui ont rapporté 11,4 Mds$, soit plus de la moitié du marché.

Fin 2020, le nombre d'abonnés à ces services en ligne devrait dépasser 450 millions dans le monde contre environ 358 millions en 2019. La crise du coronavirus a fortement perturbé les tournées et concerts, mais le streaming et les sociétés qui gèrent les catalogues de droits d'auteur d'artistes connus ont surfé avec aisance sur cette crise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.