Boeing continuera à fournir les futurs "Air Force One"

Boeing continuera à fournir les futurs "Air Force One"
Trump devant le drapeau américain

Boursier.com, publié le mardi 27 février 2018 à 17h00

Donald Trump semble avoir eu gain de cause! La Maison blanche et Boeing ont trouvé un accord sur la fourniture par le constructeur aéronautique de deux avions présidentiels pour un coût de 3,9 milliards de dollars.

Avant d'entrer en fonction, le Président américain avait menacé d'annuler le contrat passé avec Boeing si l'avionneur ne baissait pas le prix des futurs "Air Force One". "Annulez la commande !", avait-il lancé sur Twitter.

Boeing is building a brand new 747 Air Force One for future presidents, but costs are out of control, more than $4 billion. Cancel order! >- Donald J. Trump (@realDonaldTrump)

Ses menaces ont donc porté leurs fruits puisque Hogan Didley (porte-parole de la Maison Blanche) a déclaré à Reuters que l'accord "informel" noué avec Boeing se traduirait par une économie de 1,4 milliard de dollars pour le contribuable américain. Les deux exemplaires d'"Air Force One" qu'utilise actuellement le Président avaient été commandés par le président Ronald Reagan et sont entrés en service au tout début des années 1990.

Boeing affirme dans un communiqué que "le président Trump a négocié un bon accord au nom du peuple américain".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.