Bolloré/France 2 : nouveau revers pour l'homme d'affaires

Bolloré/France 2 : nouveau revers pour l'homme d'affaires©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 13 juin 2018 à 12h14

Le groupe Bolloré réclamait 50 millions d'euros à France Télévision pour avoir diffusé un portrait de son PDG. Un document qui aurait "dénigré" l'entreprise. Le tribunal de commerce de Paris s'est déclaré incompétent au profit du tribunal de grande instance de Nanterre. Ce dernier, déjà saisi d'un autre volet du dossier, avait jugé le reportage non diffamatoire le 5 juin dernier. Le groupe Bolloré a décidé de faire appel.

Intitulé "Bolloré, un ami qui vous veut du bien ?", le sujet avait été diffusé en 2016 dans l'émission Complément d'enquête sur France 2 et récompensé par le prix Albert-Londres. Il retrace le parcours de l'homme d'affaires, de la fabrique familiale de papier à cigarette jusqu'à la construction d'un groupe multi-national.

"Procédures-baillons"

Le reportage avait déclenché les foudres de Vincent Bolloré. Le groupe avait alors engagé deux actions en justice en France. Une procédure est aussi en cours au Cameroun puisque l'enquête du journaliste évoquait les conditions de travail inhumaines de la Socapalm, société qui produit de l'huile de palme et dont Vincent Bolloré est actionnaire. La Socapalm a aussi attaqué en diffamation France Télévisions et le journaliste Tristan Waleckx, l'un des auteurs de l'enquête. Ce dernier dénonce des "procédures-baillons", visant à décourager les journalistes d'enquêter.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.