Bond du nombre de Britanniques devenus citoyens d'un autre pays de l'UE en 2016

Bond du nombre de Britanniques devenus citoyens d'un autre pays de l'UE en 2016
Londres Big ben Royaume-Uni Grande-Bretagne

Boursier.com, publié le lundi 09 avril 2018 à 15h45

Le nombre de Britanniques qui ont obtenu la nationalité d'un autre pays de l'Union européenne a plus que doublé en 2016, l'année du référendum sur le Brexit.

Selon les chiffres de l'agence européenne Eurostat publiés lundi, au cours de l'année 2016, 6.555 Britanniques ont obtenu la nationalité d'un autre Etat membre de l'UE, alors qu'ils n'étaient que 2.478 l'année précédente, soit une hausse de 165%.

Sur ce total, 2.702 ont obtenu la nationalité allemande, soit une hausse de 355% par rapport à 2015, et 517 la nationalité française (+38%). La Belgique a remis des passeports belges à 506 Britanniques, quatre fois plus qu'en 2015. Environ un million de Britanniques vivent en Europe continentale.

Près d'un million de nouveaux citoyens

Toujours selon Eurostat, quelque 995.000 personnes ont acquis la nationalité d'un État membre de l'Union européenne (UE) en 2016, un chiffre en hausse par rapport à 2015 (841.000) et à 2014 (889.000). Parmi eux, 12% étaient auparavant citoyens d'un autre État membre de l'UE, et la majorité était des ressortissants de pays tiers ou des apatrides.

Les citoyens marocains ont formé le plus grand groupe de nouveaux citoyens d'un État membre de l'UE dont ils étaient résidents en 2016 (101 300 personnes, dont 89% ont acquis la nationalité espagnole, italienne ou française). Ils devancent les citoyens de l'Albanie (67.500 personnes, dont 97% ont acquis la nationalité italienne ou grecque), de l'Inde (41.700 personnes, dont près de 60% ont acquis la nationalité britannique), et du Pakistan (32 900 personnes, dont plus de la moitié a acquis la nationalité britannique).

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.