Bourgogne: lancement du chantier de la Cité des vins et des climats

Chargement en cours
Le chantier de la Cité des vins et des climats de Bourgogne, vitrine touristique d'une viticulture renommée mondialement, a été lancé à Beaune (Côte d'Or)
Le chantier de la Cité des vins et des climats de Bourgogne, vitrine touristique d'une viticulture renommée mondialement, a été lancé à Beaune (Côte d'Or)
1/2
© AFP, JEFF PACHOUD
A lire aussi

AFP, publié le mardi 24 novembre 2020 à 18h39

Le chantier de la Cité des vins et des climats de Bourgogne, vitrine touristique d'une viticulture renommée mondialement, a été lancé mardi à Beaune (Côte d'Or).

"Nous voulons faire de ce lieu le temple des vins de Bourgogne", a lancé le maire de Beaune, Alain Suguenot (LR), lors d'une visite de chantier organisée au lendemain de la délivrance du permis de construire.

Les travaux, qui ne commenceront réellement qu'en janvier, visent à créer une vitrine pédagogique du vignoble bourguignon et de ses "climats" (nom donné aux terroirs en Bourgogne), classés au Patrimoine mondial de l'Unesco en 2015. 

Dans un bâtiment en forme de vrille de vigne, culminant à 24 mètres et offrant une vue sur la Côte de Beaune et ses prestigieux vignobles, la Cité doit offrir "une sorte de pèlerinage" dans le monde des vins de Bourgogne, a expliqué M. Suguenot. Le but est de donner aux visiteurs les clés de compréhension des "climats" à travers une expérience de visite immersive.

Le projet, né d'une idée du Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB), se répartit sur trois sites: Beaune, point central tant la ville est la "capitale" des vins de Bourgogne, mais aussi Chablis (Yonne) et Mâcon (Saône-et-Loire), dont les chantiers doivent démarrer également sous peu.

Dijon développe parallèlement sa propre Cité internationale de la gastronomie et du vin, déjà en construction et qui devrait être inaugurée fin 2021. 

Tandis que Dijon valorisera, outre le vin de Bourgogne, le repas gastronomique "à la française", classé au Patrimoine mondial de l'Unesco en 2010, les sites de Beaune, Chablis et Mâcon seront eux consacrés à l'histoire, le patrimoine et la culture des 1.247 "climats" de Bourgogne.

Le site de Beaune, "point central" du projet, doit ouvrir au moment de la célèbre vente des vins des Hospices de Beaune de 2022, qui a normalement lieu le troisième dimanche de novembre. 

La Cité de Beaune abritera sur 19 hectares un espace public, avec un centre d'interprétation et une vigne, ainsi qu'un espace commercial où le projet d'hôtel de l'acteur Christophe Lambert a reçu un permis de construire. 

"On peut imaginer 200.000 visiteurs par an", a évalué M. Suguenot en rappelant la locomotive que représente l'Hôtel-Dieu de Beaune, qui abrite les Hospices médiévaux, avec 450.000 visiteurs par an.

Le budget de construction des trois sites de la Cité des vins et des climats s'élève à 16,6 millions d'euros, dont 13,6 pour Beaune. Elle est financée à 65% par de l'argent public.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.