Brésil, le tournant néo-autoritaire des BRICS

Brésil, le tournant néo-autoritaire des BRICS

La Tribune, publié le lundi 19 novembre 2018 à 09h52

Jair Bolsonaro, ancien militaire, député de Rio et dirigeant d'un parti de droite populiste, a été élu président au Brésil. Après la Chine, l'Inde, la Russie et la Turquie, la première puissance économique d'Amérique latine bascule dans un régime néo-autoritaire qui devient, désormais, le courant politique dominant des grands pays émergents. Par Laurence Daziano, professeur d'économie à Sciences Po, Paris.

Après une décennie triomphante où les BRICS ont connu une croissance économique fulgurante, la démocratie semblait en passe de s'imposer, tant en Inde, qu'au Brésil et même en Chine où les meilleurs analystes établissaient un lien mécanique entre le développement économique du pays et la libéralisation progressive du régime communiste chinois. Pourtant,

Lire la suite sur La Tribune

Vos réactions doivent respecter nos CGU.